Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

17 rebelles tués dans les affrontements entre l’armée nationale et le M23 près de Goma

JOINT SURGE OPERATION (MONUC/FARDC) in MITWA, MASISI TERRITORY.-17 rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) ont été tués dans les affrontements entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et ce groupe rebelle jeudi près de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est de la RDC), a déclaré le ministre des Médias et porte-parole du gouvernement de la RDC, Lambert Mende, lors d’un point de presse vendredi à Kinshasa.

“Les forces gouvernementales soutenues par la Brigade international ont réagi en défensive”, a indiqué M. Mende. ” Cette contre-offensive a permis d’infliger de nouveaux revers aux assaillants, dont 17 ont été tués parmi lesquels deux

chefs, le colonel Hama et le colonel Tambwe, qui ont donc perdu la vie”, a- til affirmé.

Selon le porte-parole du gouvernement congolais, les FARDC ont en outre pu détruire le dépôt des munitions des M23 à Kibumba, qui a brulé tout au long de la journée du 22 août, ce qui donne une idée du volume des approvisionnements acheminés à partir du territoire rwandais en faveur de cette force négative.

M. Mende a par ailleurs affirmé qu’onze obus étaient tombés jeudi après-midi dans divers quartiers de la ville de Goma. “Cette pluie de bombes a provoqué des pertes en vies humaines et d’ importants dégâts matériels”, a-t-il dit.

Les FARDC appuyées par la brigade d’intervention de l’ONU s’ affrontent avec les rebelles du M23 depuis mercredi à Kibati, localité située à une quinzaine de kilomètres de la ville de Goma.

( Xinhua )

Tags: