Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

1989 – 2014 : les 25 ans de la disparition du Cardinal Malula célébrés avec faste à Kinshasa

malula-La ville Kinshasa a vibré, la semaine dernière, au rythme des festivités marquant les 25 ans de la mort du cardinal Malula, archevêque de la ville de Kinshasa, décédé en 1989 à l’âge de 72 ans. Les paroisses catholiques de toute l’étendue de la

République démocratique du Congo en général, particulièrement de la ville de Kinshasa, ont organisé des manifestations en mémoire de cette personnalité religieuse. Conférences-débats, activités sportives, journées portes ouvertes, pièces de théâtrales… tous les ingrédients étaient là pour commémorer ce triste évènement qui avait plongé tous les Congolais dans la consternation.
 
Le pasteur autochtone
 
Jeudi 12juin 2014, une troupe théâtrale, sous la direction de l’abbé Jean-Marie Konde, assisté de l’abbé Joseph Zamba et des Sœurs de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, a joué la pièce “ Le pasteur autochtone “, retraçant ainsi le parcours du cardinal Joseph Malula depuis sa naissance jusqu’à s mort. C’était à l’Eglise Notre Dame de Fatima, dans la commune de la Gombe.
Il était donc question de relater l’histoire et les œuvres de l’illustre disparu, ainsi que son évangélisation.
La foule venue nombreuse assister à ce spectacle, constituée principalement de religieuses, a été tenue en halène deux heures durant.
Les spectateurs ont compris que Malula est né à Léopoldville, actuellement Kinshasa, le 17 décembre 1917. Après un long parcours, par ordonnance présidentielle signée le 2juillet1979, il est nommé président du Conseil d’administration de la Fondation Mama Mobutu, fonction qu’il a assumée jusqu’à sa mort.
Samedi 14 juin, des activités sportives ont été organisées à la paroisse Saint Raphaël de Lime- te. Les prêtres de cette paroisse ont affronté les professeurs de l’école qui porte le même nom, tandis que les sœurs religieuses ont livré une partie de Nzango entre elles.
 
Consécration de trois sœurs religieuses
 
Dimanche 15juin, une messe a été dite à la paroisse Notre Dame de Lingwala, par le Cardinal Laurent Monsengwo, pour clôturer ces festivités qui ont duré une semaine. A cette occasion, trois sœurs religieuses ont traversé l’étape du noviciat à la consécration  Visages voilés, mouchoirs rouges sur la tête, elles ont été présentées devant l’Eglise et devant le Cardinal. Atour de rôle, elles sont passées devant la chaire pour jurer devant Dieu et devant l’Eglise.
Après la bénédiction du Cardinal Monsengwo, elles ont reçu des cadeaux leur offerts par leurs amis, connaissances et membres de familles.
Dans son message, l’archevêque de la ville de Kinshasa, s’adressant aux fidèles venus nombreux prendre part à cette messe, a prôné l’amour. “ La vie religieuse est une vie d’amour, et sans amour, il sera difficile d’être appelé disciple de Jésus “, a-t-il lancé.
Sa prédication a tourné autour du thème” Eglise et société dans la vision du Cardinal Joseph Albert Malula”, s’appuyant sur Romain 5 :5, Mathieu 28 :20, Jean 4, 34, Luc 7 :57 et Phil 3 :12- 13. Laurent Monsengwo Pasinya a terminé sa prédication en exhortant les Chrétiens à l’amour du prochain.
Yannick KAZADI & Pierrot TSHITAMBA

(Tempettes des tropiques)

Tags: