Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

21 organes génitaux dans son congélateur

Peter Fredekrisen-La police sudafricaine est en train de rassembler des informations sur cette affaire.

21 morceaux de parties génitales féminines ont été trouvées dans son congélateur.

D’origine danoise, Peter Fredekrisen possède deux magasins d’armes à Bloemfontein. Il fait face à des accusations d’agression sexuelle, d’intimidation et de violence domestique.

Sa première audience a eu lieu en début de semaine, mais il ne lui a pas été demandé de s’exprimer.

La police a indiqué que le suspect resterait en détention jusqu’à ce qu’il soit en mesure de demander une libération sous caution lundi prochain.

Sédatif et opération

D’après la police, l’homme d’une soixantaine d’années aurait agi en endormant ses victimes avec un sédatif pour pouvoir les opérer.

Les parties génitales présumées ont été trouvées dans son congélateur, toutes soigneusement étiquetées dans des sacs en plastique avec une date, le nom d’une femme et d’où elle venait, a révélé une sourcve policière à la BBC.

Des médicaments anesthésiques et de l’équipement chirurgical ont également été trouvés à son domicile.

C’est un informateur qui aurait mis la police sur la piste de Fredekrisen.

Appel à se manifester

La plupart des victimes présumées semblaient originaires du Lesotho voisin, d’après les autorités.

Elles ont appelé toutes les victimes présumées à se manifester pour aider la police à mener son enquête.

Les enquêteurs veulent établir la manière dont les femmes ont été attirées vers l’Afrique du Sud, ainsi que les motivations de l’homme.

Selon le communiqué de la police, M. Fredekrisen est recherché par la police au Danemark pour transaction illégale supposée d’armes à feu.

(BBC)