Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Barack Obama et Raul Castro se sont entretenus par téléphone (responsable américain)


Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/lavdcne1/public_html/wp-content/plugins/sitespeaker-widget/sitespeaker.php on line 13

obama-Dans la foulée de la libération par les autorités cubaines de l’Américain Alan Gross, le président Barack Obama a annoncé ce mercredi avoir demandé au secrétaire d’Etat John Kerry d’engager des discussions avec Cuba sur une normalisation des relations diplomatiques, qui ont été rompues en janvier 1961.

Article régulièrement mis à jour

Dans une allocution télévisée, le président américain Barack Obama a dit avoir demandé au secrétaire d’Etat John Kerry d’engager des discussions avec Cuba sur la normalisation des relations politiques. Les Etats-Unis devraient aussi rouvrir une ambassade à La Havane.

De son côté, le président cubain Raul Castro s’est également adressé à ses concitoyens sur toutes les chaines de télévision de l’île, confirmant le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays. A ses yeux, la seule question qui reste à régler est celle de l’embargo américain. En écho, Barack Obama a déclaré qu’il allait évoquer avec les membres du Congrès américain la levée de cet embargo en vigueur contre l’île.

« Je pense que nous pouvons aider davantage les Cubains » en discutant avec le gouvernement de La Havane, a estimé Obama. « La politique rigide menée par Washington ces dernières décennies à l’égard de Cuba a eu peu d’impact », a-t-il ajouté, annonçant par ailleurs que les Etats-Unis vont retirer Cuba de la liste des pays soutenant le terrorisme.

Obama salue le rôle essentiel du pape François

« L’isolement de Cuba n’a pas fonctionné », a déclaré le président américain, prônant une « nouvelle approche » et déclarant en espagnol : « Somos todos americanos », « Nous sommes tous Américains ».

Barack Obama a également remercié le pape François qui a joué un rôle crucial dans
le rapprochement entre les deux pays. En retour, le Souverain pontife a exprimé sa « grande satisfaction » pour cette « décision historique » à laquelle il a participé cet été, notamment par l’envoi de deux lettres aux présidents Castro et Obama. Dans un communiqué, le Vatican a confirmé l’envoi de ces courriers, mentionnant également que des délégations des deux pays avaient été reçues en octobre, et qu’il avait offert ses « bons offices ».

rfi

Tags: