Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Belgique-RD Congo: La RDC rappelle à l’ordre Karel De Gucht

Source: Afrique en ligne

-La République Démocratique du Congo (RDC) pourra interdire de nouveau le visa au commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht, au cas où il renouvelle ses critiques contre les dirigeants congolais, a déclaré mercredi à la radiotélévision privée de Kinshasa B-ONE, le ministre des Affaires étrangères, Thambwe Mwamba. Pour le ministre Thambwe Mwamba, la RDC a accordé le visa à Karel De Gucht, pour venir prendre part à Kinshasa, à la 20ème Assemblée parlementaire paritaire des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et de l’Union européenne (UE), ‘suite aux impératifs de la diplomatie de paix prônée par le président de la République, Joseph Kabila Kabange’.

Karel De Gucht avait confirmé son arrivée, vendredi prochain à Kinshasa, où il discutera notamment des Accords de partenariat économiques (APE) en cours de négociation entre l’UE et 79 pays ACP, un dossier qu’il gère en tant que commissaire européen au Commerce.

Les travaux préparatoires à la 20ème Assemblée parlementaire paritaire des ACP-UE ont démarré samedi 27 novembre, tandis que les travaux à proprement dit vont commencer jeudi 2 décembre.

On rappelle que c’est la première visite de M. De Gucht en RDC depuis avril 2008. Lorsqu’il était chef de la diplomatie belge (2004-2009), M. De Gucht avait, par ses propos répétés sur la corruption en RDC, provoqué en mai 2008 une profonde crise diplomatique entre Bruxelles et Kinshasa.

En décembre dernier, lors d’un débat au Parlement européen, le commissaire De Gucht avait relevé que la Commission européenne dépensait beaucoup en matière d’aide humanitaire et de programmes visant à rétablir l’état de droit en RDC. ‘Le problème est quelle est l’efficacité de tout cela au bout du compte si vous n’avez pas d’interlocuteur approprié dans l’arène politique’, avait-il déclaré.

Il avait été déclaré en début d’année persona non grata par le gouvernement congolais, dont le porte-parole, Lambert Mende Omalanga, également ministre de la Communication, l’avait qualifié de ‘ personnage incapable d’entretenir des relations dignes avec la RDC’.

Kinshasa avait également affirmé en janvier que toute demande de visa de la part de M. De Gucht serait ‘considérée comme une provocation’.