Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Butembo: université du Graben, Samy Bigabanota sacré 1er médecin pygmée

Source: Radio Okapi

La ville de Butembo au Nord-kivu a connu, samedi, la cérémonie de collation des grades suivie de la prestation de serment d’Hyppocrate par 18 finalistes de la faculté de médecine humaine de l’Université catholique du Graben, UCG /Butembo. Parmi les lauréats, se trouve Samy Bigabanota, 1er médecin pygmée sorti de cette université et tout premier médecin de la communauté des pygmées des territoires de Beni-Mambassa et Irumu, rapporte radiookapi.

 Le docteur Samy Bigabanota est originaire de Bonzunzu, territoire de Wamba, district de Haut-Uele, en Province Orientale. Il affirme avoir fait ses études primaires et secondaires à Mambassa, chef-lieu du territoire du même nom, grâce à sa famille adoptive de l’ethnie Budu. En 2002, déclare-t-il, il s’est inscrit à l’ UCG de Butembo à la faculté de médecine humaine.

Le professeur Mafikiri Tsongo, recteur de l’UCG, a choisi le dicton «qui sème dans les larmes, moissonne en chantant » pour illustrer l’expérience de ce tout premier médecin pygmée de la contrée. Car, selon lui, personne à l’université n’avait cru à ses capacités de réussir en médecine. Mais, grâce à sa persévérance, son obstination et son courage, il a fini par imposer respect et admiration auprès de ses professeurs et camarades.

Le docteur Jakson Basikania, coordonnateur de l’ONG Programme d’appui aux pygmées, PAP-RDC, se dit l’homme le plus heureux. Il affirme que Dr Samy Bigabanota a bénéficié de la générosité de l’église catholique, de la 8ème Communauté des églises pentecôtistes en Afrique centrale, de l’évêque du diocèse de Butembo-Beni, Mg Sikuli Melchisedeck et de l’assistance de l’ONG PAP RDC. Il a revelé que deux autres pygmées sont à l’université en 2ème année graduat et 1000 autres sont au niveau de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP). Tous ont besoin, non seulement des kits scolaires et d’uniforme, mais aussi des frais scolaires.