Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Dernière ligne droite avant les élections

ParRFI

Les urnes de la CENI pour les elections de Novembre 2011 en RDC

-Les bulletins qui seront utilisés le 28 novembre ont la particularité d’être les plus grands bulletins de vote du monde.

La RDC est à une semaine tout juste des élections présidentielle et législatives, prévues le 28 novembre prochain. Les préparatifs du vote se poursuivent car il reste encore beaucoup de matériel électoral à acheminer vers les 63 000 bureaux de vote, tandis que les observateurs internationaux seront moins nombreux que lors de la précédente élection.

Avec notre envoyé spécial à Kinshasa

Beaucoup se demandent si les élections auront bien lieu lundi prochain 28 novembre car les avions de l’ONU, de l’Angola et de l’Afrique du Sud risquent de ne pas suffire pour distribuer urnes, isoloirs et bulletins dans les 63 000 bureaux de vote.

Pourtant, la campagne est lancée et tous les candidats font comme si on allait voter le 28. Les poids lourds ont loué des avions pour sillonner le pays. Joseph Kabila et Etienne Tshisekedi se sont croisés à Goma, dans l’Est. Pas de rencontre de courtoisie mais pas de clash non plus entre militants. Vital Kamerhe et Léon Kengo Wa Dondo multiplient aussi les meetings dans les onze provinces du pays.

C’est quasiment une certitude maintenant, pour la présidentielle à un seul tour, il n’y aura pas de candidat unique de l’opposition. Quel sera le degré de transparence ? Le président sortant Joseph Kabila aura certainement les moyens de placer des assesseurs, des témoins comme on dit ici, dans chacun des 63 000 bureaux de vote mais, pour ses adversaires, ce sera certainement beaucoup plus difficile.

Peu de gens croient également en l’indépendance de la Céni, la commission électorale. Enfin, autre sujet d’inquiétude : les observateurs étrangers seront beaucoup moins nombreux qu’en 2006. Il n’y en aura aucun de l’ONU et deux fois moins de l’Union européenne.