Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Explosion à New York: les réactions très différentes de Clinton et Trump (vidéo)


Explosion à New York: réactions de Donald Trump et d’Hillary Clinton

Une explosion d’origine “intentionnelle” dans un quartier très animé de New York a fait 29 blessés samedi, réveillant les craintes d’attentats. Face à l’évènement, les deux candidats à l’élection présidentielle américaine ont eu des réactions bien différentes.

Après l’explosion qui a fait 29 blessés à New York ce samedi soir (2h30 ce dimanche en Belgique), les candidats à la présidentielle américaine n’ont pas tardé à réagir. Leurs commentaires sont radicalement différents. “Vous avez Donald Trump qui est tout de suite dans l’attaque, dans la riposte, il dit ‘Les gars il va falloir faire attention, il va falloir se relever“, a expliqué notre journaliste Christophe Giltay dans l’émission C’est pas tous les jours dimanche. “Hillary Clinton, dans son avion de campagne, elle dit plutôt ‘Attendez, on va déjà étudier la question, savoir ce qu’il va se passer, et ensuite je vous donnerai une réaction plus posée“, a ajouté le journaliste. “On a quand même affaire à une femme d’état, et de l’autre côté un démagogue“, a-t-il commenté.

La réaction de Donald Trump:

Je dois vous dire que, juste avant que je descende de l’avion, une bombe a explosé à New York. Personne ne sait exactement ce qu’il s’est passé, mais nous vivons à une époque où nous ferions mieux de nous montrer plus sévères les amis, très, très sévères. C’est tout juste arrivé, nous en saurons plus dans les heures à venir, ce qu’il se passe actuellement dans le monde et dans notre pays est une chose terrible”.
La réaction d’Hillary Clinton:

Je pense qu’il est important de connaître les faits lorsqu’un incident de cette importance a lieu. C’est pourquoi il est essentiel de soutenir les premiers témoins et les enquêteurs qui tentent de comprendre ce q’il s’est passé. Je pense qu’il est toujours plus sage d’attendre d’avoir l’information avant de tirer des conclusions car nous ne sommes qu’aux premières étapes de l’enquête“.

rtb