Audio:Genval- Résolutions lancées vers une fausse cible dit Jean Pierre Mbelu


Posted

in

by

Comments

2 responses to “Audio:Genval- Résolutions lancées vers une fausse cible dit Jean Pierre Mbelu”

  1. Nzita Avatar
    Nzita

    Grand merci pour ce rappel de l’histoire de l’EIC/RDC et de sa genèse de la RDC (EIC) et de la Belgique aussi. C’est depuis maintenant 10 ans que certains BaKongo de la RDC expliquent au reste des RD-Congolais et RD-Congolaises ce que vous venez de mentionner. Ces derniers taxent de tribaliste toute personne qui leur rappelle ce fait historique. Jusqu’en 2014/2015, certains d’entre eux ne savaient même pas que Léopold II fut le créateur de l’EIC (RDC) et attribuaient aux USA la création de l’EIC. Je vous invite à consulter les fora de discussion des rdcongolais de la période 2012-2015 pour votre propre vérification de mon affirmation. L’Intelligentsia rdcongolaise intellectuelle et politique et particulièrement les Lumumbistes tendent même à tromper leur audience en mentionnant que la RDC, donc l’EIC, a existé avant la Conférence de Berlin (CdB). Ce qui veut dire que la RDC est pays précolonial comme les Empire Kongo, Mali, Songhaï etc… Les intellectuels Lumumbistes sont à l’origine de ce gros mensonge. C’est la raison pour laquelle les livres d’histoire de l’EIC/RDC rédigés et publiés par ces Lumumbistes et Mulelistes ne fassent presque pas mention sur la dynamique de la création de l’EIC/Congo Belge. Pour eux, l’EIC était déjà en place avant la Conférence de Berlin. Les RD-Congolais et RD-Congolaises taxent de tribaliste toute personne qui mentionne la dynamique graduelle de la création de l’EIC. Le député national et Président de Bundu dia Kongo (BDK)/Bundu dia Mayala (BdM), Ne Muanda NSEMI est l’un rare intellectuel et politique rdcongolais qui a expliqué et vulgarisé dans sa publication Kongo Dieto, les étapes graduels de la création de facto (sur le terrain) de l’EIC entre 1885 et 1897. Il a fallu a un autre Mukongo, Monsieur Basile Diatezwa, leur a fait comprendre que « nous ne sommes que des RD-Congolais puisque nous avions été des sujets de Léopold II ». Moi-même, j’ai expliqué aux mêmes des RD-Congolais et RD-Congolaises que les véritables et vrais RD-Congolais et RD-Congolaises étaient les BaKongo car à la proclamation de la Constitution de l’EIC, le 19 juillet 1885, à Banna, par Sir Francis de Winton, seuls les notables Kongo étaient présents et que les différents peuples qui constituent les anciennes provinces de Bandundu, de l’Equateur, du Kasaï & Sankuru, PO, Kivu & Maniema et Katanga, n’étaient pas encore des sujets de Léopold II, donc des Congolais. Les BaKongo de la RDC ont leur fait savoir que constitutionnellement, les provinces susmentionnés étaient des territoires pacifiés, conquis et annexés à l’EIC (= Kongo belge = Kongo-Central). Cette annexion graduelle des différents territoires susmentionnés du Bassin du Congo ou de la Cuvette du Congo dans l’EIC (Kongo belge= Kongo-Central), est une preuve supplémentaire de l’inexistence du peuple congolais. C’est-à-dire, il n’y pas de nation congolaise (nation rdcongolaise). Le fait que l’ancien Royaume Luba fut annexe dans son entièrement dans l’EIC est une autre preuve car le peuple n’est pas le peuple Kongo. Les deux peuples avaient leurs différents pays avant la Conférence de Berlin et l’annexion du peuple Luba dans l’EIC en 1892/93. Ce sont une fois encore les Lumumbistes qui ont induit les différents peuples de la RDC qu’ils étaient une nation. J’ai même informé les RD-Congolais et RD-Congolaises que la Belgique qui a colonise le Congo Belge de 1908, n’est pas une nation en citant la Lettre Ouverte que l’intellectuel Wallon Jules DESTREE avait adressé en 1912 au Roi des Belges sur la question de la separation de la Flandres et de la Wallonie : ” Sire, Permettez-moi de vous dire la vérité, la grande et horrifique vérité : Il n’y a pas des Belges. ” Malgré, ces preuves et éléments, les Lumumbistes continuent à tromper les gens que les différentes peuplades de la RDC sont une nation.
    Les RD-Congolais et RD-Congolaises y compris leurs intellectuels, sont incapables de comprendre et de saisir la pertinence de la fameuse expression du chercheur belge, Jan Stingers : « Pas de Léopold II, Pas de Congo ». Il faut lire les réactions des RD-Congolais et RD-Congolaises lorsque j’avais balancé ladite expression dans les fora rdcongolais. C’est de la médiocrité totale même de la part de certains Dr. Ils sont mêmes incapables voir la simple déduction qui découle de l’expression « Pas de Léopold II, Pas de Congo » = « Pas de Congo, Pas de Lumumba », donc, « Pas de Léopold II, Pas de Lumumba ». Mais, ils nous répètent jours et nuits, « le Congo, le pays de Lumumba ».
    Les RD-Congolais et RD-Congolaises croyaient aussi qu’ils avaient le monopole du terme « CONGO ». Ils ignoraient même l’existence de la République du Congo-Brazzaville. Pis encore, les RD-Congolais et RD-Congolaises ignoraient encore même récemment l’origine de terme « CONGO ». Ils ne savaient même pas que ce terme Congo était déjà mentionné dans la littérature scientifique avant plus de 200 ans avant la création de l’EIC. Ils ne savaient même pas qu’aux USA actuels, une place publique en Louisiane portait déjà le nom de « CONGO SQUARE » (PLACE CONGO) depuis 1718.
    Je ne cesse d’informer les RD-Congolais et RD-Congolaises que la RDC et la Belgique sont pays artificiels. Le premier n’a existé avant 1885-1897 et le second avant 1830-1839.
    J’espère que les RD-Congolais et RD-Congolaises ne vous traiterons pas de tribaliste pour avoir dit la vérité qu’ils ont toujours refusé d’entendre et d’affronter.

  2. PY Lambermont Avatar
    PY Lambermont

    Dans ces rappels historiques et analyses, il manque un fait majeur : le Congo-Kinshasa (RDC actuelle) est le fruit d’une action coloniale (EIC) et il n’y a pas un peuple congolais mais bien des peuples qui occupent le territoire délimité artificiellement à Berlin. Le même phénomène avait d’ailleurs touché le territoire de ce qui constitue aujourd’hui la Belgique, création artificielle des pouvoirs vainqueurs de Napoléon. Rendre la parole aux peuples de ces deux pays entraînera la disparition des pays actuels; êtes-vous prêts à l’accepter ?