Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Karel De Gucht succède à Louis Michel comme commissaire européen

BELGA

Degucht-Michel

Degucht-Michel

Le ministre des Affaires étrangères Karel De Gucht (Open VLD) succédera à Louis Michel (MR) en tant que Commissaire européen. L’information a été confirmée par son porte-parole. Celui-ci n’a toutefois donné aucune information sur la date à laquelle Karel De Gucht quittera le gouvernement pour rejoindre la Commission européenne.

Lors de la formation du gouvernement Leterme, il avait été convenu que Karel De Gucht succéderait à Louis Michel lorsque le mandat de celui-ci prendrait fin.

La décision avait été confirmée par le gouvernement actuel.

Entre-temps, Louis Michel s’est présenté aux élections du 7 juin et a été élu au parlement européen. Pour prendre effectivement son siège, M. Michel doit quitter la Commission et assister à la séance d’installation du parlement le 14 juillet prochain à Strasbourg, ce qu’il compte bien faire.. « J’ai toujours dit que je siégerais si j’étais élu et maintenant que Guy Verhofstadt a été désigné comme chef de groupe du groupe libéral au parlement européen je suis encore plus motivé car nous pourrons travailler ensemble », a commenté M. Michel mardi en début de soirée.

Selon certaines informations, M. De Gucht aurait préféré attendre le mois de novembre afin de pouvoir encore participer à certaines négociations au niveau fédéral mais cela ne semble pas possible. Dans une dernière tentative, il voudrait maintenant à tout le moins rester jusqu’au 21 juillet.

Vendredi, après le Conseil des ministres, le premier ministre Herman Van Rompuy a dit que la Belgique ne laisserait pas son siège à la Commission vide. « Nous ne pratiquerons pas la politique de la chaise vide », a-t-il déclaré.

M. De Gucht s’est donc décidé et a annoncé officiellement qu’il acceptait la fonction. Son porte-parole n’a toutefois rien dit sur le calendrier.

Quant à la succession de M. De Gucht au gouvernement fédéral, on indiquait mardi en fin d’après-midi au CD&V qu’elle ne serait réglée qu’après la formation du gouvernement flamand, attendu pour le 11 juillet.