Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Kinshasa : Mgr Tharcisse Tshibangu plébiscité « l’homme de l’année 2010 »

 Par Albert Tshiambi (Le Potentiel)

Pour sa contribution à l’éducation et l’enseignement en Rdc, le Centre biographique international de Cambridge, Ibc, en Grande Bretagne a désigné Mgr Tharcisse Tshibangu « l’homme de l’année 2010 ».

Le Centre biographique international de Cambridge (IBC) a fait honneur à la RDC en nommant Mgr Tharcisse Tshibangu, « l’homme de l’année 2010 », pour sa contribution à l’éducation et l’enseignement de son pays. Le président du Conseil d’administration des Universités du Congo (CAU), Mgr Tharcisse Tshibangu Tshishiku, est sélectionné et déclaré « l’homme de l’année 2010 » par le Centre biographique international de Cambridge, IBC, en Grande Bretagne. Et pour cause. Il a beaucoup contribué à l’éducation et l’enseignement du Congo, révèle un communiqué de presse du CAU, parvenu à la rédaction du journal Le Potentiel.

Et de préciser : « C’est par sa lettre datée du 29 octobre 2010 que le directeur général de l’IBC annonce que le Comité scientifique et technique du Centre biographique international à sélectionné et nommé Mgr Tharcisse Tshibangu ». Comme on peut le constater, une telle appréciation fait honneur non seulement à l’Université congolaise, mais aussi et surtout au système national congolais dans son ensemble qui, selon la source, demeure toujours bien considéré et solide, dans ses fondements et ses principes.

L’an 2010 est, par ailleurs, une grande année jubilaire pour Mgr Tshibangu. Illustration : prêtre et évêque catholique, le recteur magnifique et président du CAU a célébré, outre le Cinquantenaire de l’indépendance de la RDC, avec l’ensemble de ses concitoyens congolais, ses cinquante ans au service de l’Eglise et de la société, c’est-à-dire de 1960-2010. A titre de rappel, il a célébré son jubilé d’or en août 2009 et ses quarante ans d’épiscopat le 6 décembre 2010. Il a été recteur et président de l’Université congolaise, depuis le 29 juillet 1967. Eu égard à ce parcours élogieux, le souhait du CAU est de voir Mgr Tshibangu poursuivre ses contributions à l’Eglise et à la société, « avec la même grande foi dans l’avenir ».

Qui est Mgr Tshibangu ?

Il sied de rappeler que Mgr Tharcisse est né à Kipushi, dans la province du Katanga. Après ses études primaires à Kipushi auprès de la paroisse Sainte Barbe (1939-1944), il a poursuivi ses études secondaires et ses humanités gréco-latines (1945-1951) au petit séminaire de Kapiri-Kakanda, dirigé par les pères bénédictins. Pour sa formation sacerdotale, le futur Mgr Tshibangu va étudier au grand séminaire de Baudouinville (1951-1957), actuellement Moba. A Kinshasa où il devra se rendre, il obtiendra à l’Université Lovanium de Kinshasa une licence en théologie (1957-1959).

A l’heure où le Congo-belge se prépare à l’indépendance, Tharcisse Tshibangu est ordonné prêtre, le 9 août 1959, pour le compte de l’archidiocèse de Lubumbashi. C’est aussi en cette époque qu’il commença à approfondir la question de la possibilité d’une théologie africaine. Le débat épistémologique avec son professeur, le chanoine belge A. Vannest donna lieu à des recherches approfondies sur la possibilité d’une théologie proprement africaine et scientifique.

Toujours en accord avec son Ordinaire, Tharcisse Tshibangu se rend en Belgique pour continuer ses recherches théologiques à l’Université catholique & Louvain. Il présente un doctorat en théologie (1961-1962) avec une thèse sur Meichior Cano: « Melchior Cano et la théologie positive ». La seconde étape de ses études sera le « Magistère» en théologie, c’est-à-dire l’agrégation de l’enseignement supérieur (1962-1965). Ces études seront couronnées par une thèse: « Théologie positive et théologie spéculative. Position traditionnelle et nouvelle problématique ».

Le Pape Jean XXIII nomme ce Maître en théologie comme expert au Concile Vatican Il. Plus tard, son successeur, le Pape Paul VI, le nomme son Prélat en août 1966. Le Pape Paul VI l’a nommé évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Kinshasa et le 6 décembre 1970, il est consacré évêque pour s’occuper de la pastorale de la région apostolique Kin-Ouest (1980-1991).  Après la mort du cardinal Malula, Mgr Tshibangu sera, de 1991 à 1992, le vicaire général ayant tous les pouvoirs sur l’archidiocèse de Kinshasa. En 1992, le Pape Jean-Paul II le nomme évêque du diocèse de Mbuji-Mayi…

Albert Tshiambi/Le Potentiel