Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

La vérité des urnes en RDC et la démocratisation du Rwanda : panacées pour la paix dans la sous-région de grands Lacs Africains

Etienne Tshisekedi et Ban Kimun-L’impuissance de l’ONU quant au règlement de la crise dans la sous-région des grands Lacs Africains et plus particulièrement en RD Congo en général et dans sa partie “est” en particulier traduit l’existence en plein 21è siècle au sein de cet organisme international de la lutte des puissances dont la population congolaise est la première à en pâtir.
Depuis l’époque de Milton Obote,à Idi amin Dada,Habyarimana,Kasavubu,Mobutu,LD kabila et aujourd’hui avec Museveni,Kagame et Joseph kabila,l’ONU a eu à mettre en place des initiatives de paix en mobilisant des envoyés spéciaux sans qu’il n’ y ait de paix durable dans la sous-région de grands lac Africains.La raison comme spécifiée ci-dessous tire son origine du conflit qui caractérise les puissances au sein de l’ONU au sujet des intérêts que suscite cette partie de la globe terrestre en rapport avec leurs ambitions.
Cependant,à côté de ces initiatives pilotées par des représentants spéciaux de l’ONU,on a noté sous l’égide de la même Communauté Internationale,la tenue des forums visant la paix dans la partie sous régionale de l’Afrique précitée sans qu’il n’y ait toujours des résultats palpables en ce qui concerne la stabilité de la situation.

En effet, ce 24 février 2013 une fois de plus sous l’égide de l’ONU va se tenir à Addis-Abeba des assises visant la signature d’un accord cadre sur la pacification de l’est de la RD Congo.L’accord comme on le sait enjoint la RD Congo à se démocratiser et à la réconciliation tandis qu’il appel le Rwanda un des pays concernés à ne plus soutenir tout groupe armé opérant en RD Congo.

Pour une petite histoire,plusieurs accords ont été initiés à ce sujet,il s’agit notamment de l’accord e Lusaka géniteur du dialogue inter congolais qui a accouché des différentes résolutions dans les domaines différents.Ces résolutions n’ont jamais été appliquées.
A titre d’exemple,il y a lieu de citer les résolutions sur la défense avec le mémo sur l’Armée,l’accord d’Harare sur le désengagement des troupes belligérantes à l'”est” de la RD Congo et la mise en place d’une force mixte devant sécuriser les frontières communes entre le Rwanda et la RD Congo,la résolution sur les droits de l’homme avec création du TPIR/RDC et la commission vérité réconciliation…

En définitive,la solution au règlement de la crise dans la sous-région de grands Lacs Africains passe par le respect de la vérité des urnes et la démocratisation des pays côtiers de la RD Congo.

Par Kabamba Jacques