Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Le gouvernement projette un taux d’inflation de moins de 2% à fin 2014

Contrairement à ses prévisions initiales

Bureau de change informel dans le grand marché de Kinshasa, dans la commune de La Gombe. Photo prise le jeudi 20 juin 2011. RFI/Junior D. Kannah

Bureau de change informel dans le grand marché de Kinshasa, dans la commune de La Gombe. Photo prise le jeudi 20 juin 2011.
RFI/Junior D. Kannah

-Avec la stabilité du cadre macroéconomique qui se consolide davantage, le gouvernement est sûr de boucler l’année 2014 avec un taux d’inflation de moins de 2%, contre une prévision de 3,7%. A fin 2014, la Troïka stratégique, qui s’est réuni hier lundi autour du Premier ministre, avance un taux d’inflation de 1,161%. Le taux d’inflation hebdomadaire s’est fixé à 0,08% (-0,002). En cumul annuel, il a atteint 0,869% au niveau national.


Quant aux prévisions de croissance, les estimations réalisées sur base des données de production à fin juin 2014 indiquent un taux de croissance de 8,7%, en cohérence avec les prévisions initiales de 8,8%.

Le marché de change, au 26 septembre 2014, est demeuré stable. Il s’est légèrement apprécié de 0,03% sur le marché parallèle, affichant 931,75 Fc/Usd ; tandis qu’il s’est déprécié de 0,5%, s’établissant 926,04 Fc/Usd, sur le segment indicatif. Alors que les réserves internationales se sont arrêtées à 1 734,77 millions Usd, équivalent à 8,30 semaines d’importations.

Pendant ce temps, la Banque centrale du Congo a maintenu son taux d’intérêt directeur à 2,0%, avec une marge de positivité de 0,78 point au 26 septembre 2014.

Dans le registre des finances publiques, le solde du compte général du Trésor, au 26 septembre 2014, a indiqué un déficit de 118,8 milliards Fc, provenant des recettes de 177,8 milliards Fc, et des dépenses de 296,6 milliards Fc.

En cumul annuel, la Troïka stratégique note que le compte général du Trésor présente une marge positive de 102,5 milliards Fc.

Comme à l’accoutumée, la Troïka a fait le tour de la conjoncture internationale. Au 25 septembre 2014, elle a fait remarquer que les prix des matières premières composant l’essentiel des exportations de la RDC ont été tous en baisse. Le cours du cuivre est passé de 6 918,00 Usd la tonne métrique à 6 765,00 Usd, perdant 2,21% de sa valeur. La tonne métrique du cobalt s’est négociée à 34 133 Usd contre 34 398 Usd une semaine avant, soit un recul de 0,77%. Concernant l’or, le prix de l’once s’est fixé à 1 222,30 Usd, contre 1 225,45 Usd une semaine avant, soit -0,26%.

Les prix de baril du pétrole, au 26 septembre 2014, étaient en hausse sur les deux marchés. A Londres, il était à 96,83 (+3,78%) ; et sur le marché new-yorkais, il s’est établi à 92,95 Usd (+0,61).

S’agissant des prix de principaux produits céréaliers, au 19 septembre 2014, ils se sont présentés comme suit : 474,00 Usd (-2,9%) pour le blé ; 12,71 Usd (+0,5) pour le riz ; 119,00 Usd (-4,3%) pour le maïs.

Depeche online

Tags: