Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Les autorités congolaises menacent de poursuivre Etienne Tshisekedi en justice

RDC : le gouvernement durcit le ton
Par BBC Afrique 

Etienne Tshisekedi- Le leader charismatique

-Les autorités congolaises menacent de poursuivre Etienne Tshisekedi en justice après son auto-proclamation, comme président, vendredi.

Selon le ministre porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, l’initiative du dirigeant de l’opposition est ”un acte irresponsable qui viole les lois de la République”.

C’est “une infraction à la loi, une atteinte à la Constitution” que “le procureur général de la République a autorité” de poursuivre en justice, a-t-il prévenu.

Lambert Mende assure que le gouvernement ne va pas tolérer tout acte de nature à perturber la paix et l’ordre public.

Il a en outre minimisé la portée de la déclaration d’Etienne Tshisekedi qui n’a eu “aucun impact notable sur la vie institutionnelle nationale”.

L’opposant Etienne Tshisekedi s’est déclaré “président élu” peu après la publication, vendredi, des résultats de la présidentielle du 28 novembre.

La Commission électorale a déclaré le président sortant, Joseph Kabila, vainqueur avec 48,95% des suffrages exprimés, contre 32,33% pour Etienne Tshisekedi.

La proclamation de ces résultats a donné lieu à des scènes de violences dans la capitale Kinshasa.

Des sympathisants de l’opposition en colère ont brûlé des pneus et jeté des pierres contre des policiers.

Quatre personnes ont été tuées par balle par les forces de l’ordre à Kinshasa entre vendredi soir et samedi, selon un bilan fourni par la police.