Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Les chefs locaux du Kivu prêts à se mobiliser pour contrer le M23


Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/lavdcne1/public_html/wp-content/plugins/sitespeaker-widget/sitespeaker.php on line 13
Par RFI

Un chef coutumier

-En République démocratique du Congo, un calme précaire règne depuis plusieurs jours au Nord-Kivu. Mais c’est avec prudence et méfiance que les habitants du Kivu observent cet arrêt temporaire des combats entre armée régulière et mutins du M23. Dans leur diversité, regroupements politiques et chefs traditionnels appellent tous à la mobilisation pour faire échec à l’aventure du M23.

C’est l’un des chefs coutumiers parmi les plus écoutés du Kivu. A la tête de l’une des chefferies des Bashis, dans le Sud-Kivu, il se dit inquiet du risque de contagion de la rébellion du M23 dans sa contrée.

Tout en appelant la population à ne pas succomber à la séduction des recruteurs locaux des mutins, le Mwami Kabare appelle à la mobilisation générale de la population de la province du Sud-Kivu : « Je lance un appel à tous les jeunes gens, à toutes les jeunes filles du Sud-Kivu… (…) si le gouvernement a besoin de nous et pour éviter les groupuscules qui nous ont amenés dans la situation dans laquelle nous sommes, nous sommes tous prêts à nous engager au sein des FARDC [Forces armées de la République démocratique du Congo] s’il faut défendre le pays. Mourir pour son pays, c’est un devoir mais aussi un honneur. »

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie, parti présidentiel, lui, invite à une mobilisation de tous les Congolais pour barrer la route à l’agression. De son côté, l’opposition insiste sur la nécessité de l’organisation du dialogue national avec l’ensemble de la classe politique en vue d’une solution à la crise actuelle.

2 thoughts on “Les chefs locaux du Kivu prêts à se mobiliser pour contrer le M23”

  1. L’opposition insiste pour que le peuple congolais puisse se mobiliser comme un seul homme pour dire non à l’agression du Rwanda et la balkanisation du Kivu imposées par les tutsi. Le Congo est un et restera uni. On ne cédera pas un centimètre de notre pays et on ne négocie pas avec un envahiseur ou un agresseur à cause des armes. On doit se battre et mourir pour notre pays. Qui parlera pour les congolais? Celui qui est à la tête du Congo est
    un tutsi et il ne parlera pas pour le Congo. Depuis la colonisation il n’y a jamais eu une ethnie qui parle le kinyarwanda ou des tutsi congolais. Ceci est un mensonge énorme véhiculé par ceux qui veulent une partie de notre pays.

  2. Comment vont-ils le faire et avec quoi.
    Savent-ils avec qui ils ont vraiment a faire avant d’y penser?
    qui sont ceux-la qui ont endosse Joseph comme leur fils?
    Plusieurs questions qu’ils doivent se poser avant. Mais, ils devraient d’abord se repentir devant les Congolais(es) avant de faire quoi que ce soit.
    Jean-guy.

Comments are closed.