Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

L’UDPS dénonce une guerre exécutée et entretenue par les troupes étrangères !

Par Socrate Nsimba (La Prosperite)

— L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) reste préoccupée par la situation sécuritaire qui prévaut actuellement à l’Est de la République Démocratique du Congo. C’est son Secrétaire Général intérimaire, Bruno Mavungu Puati qui l’a fait savoir, au cours d’une conférence de presse tenue hier, mercredi 27 juin 2012, dans un Hôtel de Kinshasa.

Le Parti d’Etienne Tshisekedi indexe, lui aussi, le Rwanda comme étant le principal responsable de l’entretien de l’insécurité dans cette partie du territoire congolais. Sans détour, Bruno Mavungu a parlé d’une guerre « exécutée et entretenue par des troupes étrangères, principalement rwandaises, dont la présence sur le sol congolais a été maintes fois dénoncée».

Par ailleurs, ce parti politique qui a fait montre, au cours de son histoire, de sa détermination pour défendre les intérêts de la population n’a pas manqué de déplorer les conséquences néfastes que ces conflits ont sur des civils congolais. « Depuis plusieurs années, les provinces de l’Est de notre pays sont devenues le théâtre permanent d’une guerre qui ne cesse de décimer plusieurs millions de nos compatriotes », a indiqué Bruno Mavungu.

Concernant le renouvellement du mandat de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo (Monusco), Bruno Mavungu, répondant à la question du fin limier de “La Prospérité”, n’a pas trouvé d’inconvénient. A condition que, dit-il, ses responsables actuels plis bagages.

Évoquant certains faits où « la Monusco n’a pas rempli sa tâche », le Secrétaire Général de l’Udps a noté que le problème de cette mission réside dans sa direction. Une 30 juin sans joie ! A propos de la célébration du 52ème anniversaire de l’Indépendance nationale, l’Udps soutient que « ce jour exceptionnel, mérite d’être fêté avec faste pour saluer la mémoire de tous les compatriotes qui ont payé de leur vie afin que le Congo soit un pays libre et indépendant.

Malheureusement, la situation sombre que traverse le Congo ne peut inciter aucun fils digne à la réjouissance». En outre, l’Udps a également fustigé la mise en circulation, le 2 juillet prochain, de nouveaux billets de Franc Congolais par la Banque Centrale et la destruction du petit commerce des nationaux par le Gouvernement pour le Sommet de la Francophonie.

Rappelons qu’au cours de cette rencontre avec les professionnels des médias, Bruno Mavungu a été accompagné de Bruno Tshibala, Corneille Mulamba, Simon Kalenga, et Augustin Kabuya. Ces membres de la Présidence du parti sont respectivement, Secrétaire Général Adjoint, Secrétaire au Département du plan et Secrétaire et Secrétaire Adjoint au Département de Communication, Information et Mobilisation.