Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Mubake refuse de se présenter devant la commission de discipline

Par Congonews

Valentin Mubake

-L’UDPS veut remettre de l’ordre à son sein. La question qui divise au jour d’aujourd’hui le parti tshisekediste reste la participation ou pas des 42 députés de l’UDPS. Deux camps sont partagés.

Il y a d’une part des cadres modérés du parti qui estiment que les 42 doivent nécessairement siéger à l’Hémicycle, et d’autre part des radicaux qui refusent que ces derniers siègent. Ces radicaux menacent même d’exclure de l’UDPS, tout celui qui va aller siéger à l’Hémicycle.

Ils se sont déjà permis d’exclure, l’actuel président du bureau provisoire, le doyen Timothée Kombo. Kombo qui d’ailleurs n’a pas pris au sérieux, sa radiation, estimant que la structure qui l’a chassé du parti, n’en a pas qualité. Le directeur de cabinet et porte-parole du président Tshisekedi avait lui aussi, abandonné dans ce même sens. Albert Moleka avait jugé illégitime la démarche enclenchée pour radier les députés. «Le parti a des structures habilitées de prendre ces genres des décisions», avait déclaré Albert Moleka.

Avant d’affirmer que jusqu’à preuve du contraire personne n’est radiée de l’UDPS. Cependant, depuis près d’une semaine, la Commission de discipline du parti, qui a pris la décision de régler ce problème, s’apprêtait à prendre certaines mesures pour fixer l’opinion. Déjà, celle-ci, a convoqué Valentin Mubake pour être entendu sur ses dernières déclarations dans les médias concernant les 42 députés UDPS. «Mubake doit expliquer à la commission, de quel droit et avec quel pouvoir, pouvait-il se prononcer sur l’exclusion des députés de l’UDPS», explique-t-on chez Tshisekedi. Voilà, que depuis sa convocation, Mubake rechigne de se présenter devant les membres de la commission de discipline. Le secrétaire général de l’UDPS et Raphaël Kapambu, le responsable du Département de la Communication et Mobilisation ont été convoqué également convoqué par cette même commission.

JOHN TSHINGOMBE