Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Musique:35ème anniversaire de Viva la Musica :Papa Wemba : ” Aucun groupe musical n’a réussi a détrôné Viva la Musica pendant 5 ans ”

Par L’Observateur

                                              

Papa Wemba

-En marge du 35ème anniversaire de son groupe Viva la Musica, Papa Wemba Ekumani a tenu un point de presse hier mercredi 11 juillet au restaurant Faden House dans la commune de la Gombe. Un point de presse hors du commun puisque l’icône  de la musique congolaise était entouré de deux de ses anciens lieutenant à savoir Djuna Djanana qui vient fraîchement de l’Europe et Jadot le Cambogien le tout premier chanteur recruté par Fula Ngenge. Par L’Observateur

                                              

Papa Wemba

-En marge du 35ème anniversaire de son groupe Viva la Musica, Papa Wemba Ekumani a tenu un point de presse hier mercredi 11 juillet au restaurant Faden House dans la commune de la Gombe. Un point de presse hors du commun puisque l’icône  de la musique congolaise était entouré de deux de ses anciens lieutenant à savoir Djuna Djanana qui vient fraîchement de l’Europe et Jadot le Cambogien le tout premier chanteur recruté par Fula Ngenge.

Parmi les invités figurent donc Djuna Djanana, Jadot Stino Mubi, King Kester Emeneya et tant d’autres musiciens, qui ont fait la pluie et le beau temps au sein de Viva la Musica qui seront de la partie pour cette grande fête qui est prévue pour le 13 juillet 2012 au parking du Grand hôtel Kinshasa.

Dans l’historique le formateur des idoles  a fait savoir que le groupe Viva la Musica a réellement vu le jour en novembre1976, mais la date officielle de la création du groupe  a été maintenu pour le 26 février 1977,  date de la sortie officielle du groupe au bar Type K.  A cette époque, il y avait des musiciens tel que espérant Djenga K, petit  Aziza, Bipoli, Rigo Star, Pinos, Patcho, Jadot le Cambodgien etc.

Pendant 5 ans, aucun groupe musical n’a réussi a détrôné Viva la Musica, a déclaré le chef du village Molokaï devant une importante foule de  journalistes tant nationaux qu’internationaux.

Selon le roi de l’Afro pop, une grande messe sera célébrée ce 13 juillet à 11 heures à l’Eglise St Joseph en mémoire des anciens de Viva qui ont quitté cette terre des hommes à l’instar de feu Dindo Yogo et Debaba el Chebab, Rspérant Kisangani Djenga K.

Le plus grand poulain de Papa Wemba, Reddy Amisi ne sera pas de la fête parce qu’il se trouve en ce moment en France pour des raisons personnelles.

Se livrant à à la presse, papa Wemba a indiqué que son groupe dispose d’un répertoire de  plus de 600 chansons enregistré depuis sa création, mais seulement une cinquantaine ont été retenues pour faire le plaisir et le bonheur de tous les mélomanes de Viva la Musica.

Le vieux Bokul s’est dit quand   même satisfait avec des musiciens qui lui sont resté fidèle à l’instar de Bailo Canto Reddy Amisi.

Il sied de rappeler que de Kester Emeneya en passant par Koffi Olomide et Reddy Amisi jusqu’à Bendo Son, tous ont bénéficié  de l’affectation paternelle du Nkuruyaka qui les a vu réussir chacun dans son coin des années après d’où son surnom de Fula Ngenge ou encore Formateur des idoles.

Pathou Kinzala

Parmi les invités figurent donc Djuna Djanana, Jadot Stino Mubi, King Kester Emeneya et tant d’autres musiciens, qui ont fait la pluie et le beau temps au sein de Viva la Musica qui seront de la partie pour cette grande fête qui est prévue pour le 13 juillet 2012 au parking du Grand hôtel Kinshasa.

 

Dans l’historique le formateur des idoles  a fait savoir que le groupe Viva la Musica a réellement vu le jour en novembre1976, mais la date officielle de la création du groupe  a été maintenu pour le 26 février 1977,  date de la sortie officielle du groupe au bar Type K.  A cette époque, il y avait des musiciens tel que espérant Djenga K, petit  Aziza, Bipoli, Rigo Star, Pinos, Patcho, Jadot le Cambodgien etc.

Pendant 5 ans, aucun groupe musical n’a réussi a détrôné Viva la Musica, a déclaré le chef du village Molokaï devant une importante foule de  journalistes tant nationaux qu’internationaux.

Selon le roi de l’Afro pop, une grande messe sera célébrée ce 13 juillet à 11 heures à l’Eglise St Joseph en mémoire des anciens de Viva qui ont quitté cette terre des hommes à l’instar de feu Dindo Yogo et Debaba el Chebab, Rspérant Kisangani Djenga K.

Le plus grand poulain de Papa Wemba, Reddy Amisi ne sera pas de la fête parce qu’il se trouve en ce moment en France pour des raisons personnelles.

Se livrant à à la presse, papa Wemba a indiqué que son groupe dispose d’un répertoire de  plus de 600 chansons enregistré depuis sa création, mais seulement une cinquantaine ont été retenues pour faire le plaisir et le bonheur de tous les mélomanes de Viva la Musica.

Le vieux Bokul s’est dit quand   même satisfait avec des musiciens qui lui sont resté fidèle à l’instar de Bailo Canto Reddy Amisi.

Il sied de rappeler que de Kester Emeneya en passant par Koffi Olomide et Reddy Amisi jusqu’à Bendo Son, tous ont bénéficié  de l’affectation paternelle du Nkuruyaka qui les a vu réussir chacun dans son coin des années après d’où son surnom de Fula Ngenge ou encore Formateur des idoles.

Pathou Kinzala