Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

OPERATION VEHICULES A CREDIT COMPROMISE – Mashako et ATC détournent 8.000.000 USD des Profs de l’ESU

Par Les Finances

M. Léonard Mashako Mamba.

-Au cours de l’année 2010, il y a eu la signature d’un contrat pour un crédit véhicules avec exonération des droits de douane entre Auto Transport Company (ATC) et l’Association des professeurs de Kinshasa (APUKIN), au nom de l’ensemble des prof’ de la RDC. Les témoins étaient les ministres du Budget, Jean Baptiste Ntahwa, des Finances, Augustin Matata Ponyo et l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Léonard Mashako Mamba.

Cette opération semble arrêtée maintenant car il est établi que le ministre de l’ESU, par des combines compliquées et misant sur le facteur temps, est le principal obstacle puisqu’il a déjà empoché 8.000.000 Usd des 400 fictifs sur la liste des prof’. Ayant compris son stratagème, les prof’ concernés par cette opération sont décidés à faire entendre leur voix ; ils projettent en effet une grève illimitée jusqu’à l’éclaircissement de cette affaire.

Imitant les députés qui se serrent la ceinture pour avoir un moyen de locomotion décent, les prof’ de Kinshasa ont initié une démarche pour bénéficier de véhicules à crédit. Le concessionnaire ATC y voit un filon. Au départ, un compte de retenus sur salaires des 1400 prof est ouvert à la banque RAWBANK avec comme signataires le ministre de l’ESU, Léonard Mashako Mamba et le président de l’APUKIN.
Entre-temps, ATC a pris un crédit de 8 millions Usd pour la commande du premier lot de 500 véhicules auprès de la banque ECOBANK; bien que le contrat stipulait la commande de l’ensemble de véhicules en une fois. Dès la fin 2010, Mashako Mamba tente d’augmenter le nombre de prof de 1400 à 1800 unités; il se bute au refus d’APUKIN qui comptabilise en réalité 1252 prof’ mais accepte les 1400 dans le but de servir tous les éventuels nouveaux venus; ce que le ministre du Budget accepte. Lorsque le premier lot de véhicules arrive, contre toute attente et contre toutes les dispositions du contrat ATC-APUKIN, Mashako Mambale s’arroge le droit et le pouvoir de distribuer ces véhicules alors qu’il n’est que témoin du contrat.

ATC PAS PROPRE DU TOUT
Août 2011, l’APUKIN se rendant compte que la distribution des véhicules se fait au compte-goutte alors que ce premier lot est arrivé depuis janvier 2011, sentant immédiatement la magouille, demande au ministre d’en savoir plus sur lés ll.0O0.000 Usd déjà décaissés du compte des retenus de- salaire à RAWBANK et des 8.000.000 Usd de crédit de l’ECOBANK. Entre-temps, le président de l’APUKIN refusera de ne plus signer la sortie des fonds si aucun éclaircissement ne lui est fait sur ce qui a été fait par ATC et le ministre de l’ESU. En fait, tous les prof’ se sont rendus compte qu’ATC qui était censé leur donner des véhicules à crédit, s’est retrouvé avoir empoché 8 millions Usd de crédit d’ECOBANK et de 11 millions Usd sortis du compte RAWBANK, soit 19 millions Usd ; et qu’en conséquence, il n’a livré que moins de 400 véhicules aux prof’, soit pour quelques 8 millions Usd. De toute évidence, il ne fait l’ombre d’aucun doute qu’environ 11 millions Usd sont dans les poches de l’ATC et du ministre Mashako avec une situation irréaliste où ce sont les prof’ qui ont fait crédit à ATC. Lorsque l’APUKIN convoque une réunion d’évaluation le 27/11/2011, à 10h45, Mashako Mamba pris de panique, ordonne au recteur de l’Université de Kinshasa de convoquer aussi une réunion improvisée avec l’ensemble des profs et étudiants dans laquelle il inventa les thèmes et raconta sa vie pendant plus de trois heures, dans le but d’empêcher que la réunion des profs n’ait lieu. Cependant, l’APUKIN a tenu quand même sa réunion le même jour après celle du ministre. Et les prof’ ont décidé, entre autres, d’évaluer la situation ce mercredi 2/11/2011, en se basant sur les déclarations de Mashako de clarifier les choses fin octobre.
A ce jour, Mashako et ses amis ne doivent pas avoir le sommeil car, dans tous les cas, les prof’ ont compris qu’en fait, il a volé les 11 millions Usd avec la complicité de l’ATC. C’est la raison pour laquelle les véhicules sont distribués à compte-goutte en attendant qu’il disparaisse dans la nature après un éventuel changement de gouvernement, affirment unanimes tous les membres de l’APUKIN.
Au demeurant, il sied de ne pas oublier qu’en réalité, l’ATC a commandé plus de 1400 véhicules sous exonération pour les enseignants mais les a revendus en empochant au passage un bénéfice de 7 à 8 mille Usd par véhicule. Et, pour la suite de l’opération, l’ATC est en fait surtout bloqué parce que l’argent du compte RAWBANK ne sort plus ; le président de l’APUKIN ne veut plus signer ,,la sortie des fonds que manifestement le ministre de l’ESU Mashako Mamba utilisait à autre chose qu’à la commande des véhicules. A ce jour, quelques 30% des profs seulement sont servis. Mashako doit sortir du dossier véhicules sans quoi les autres profs n’auront que leurs yeux pour pleurer.
                                                                                                  Justin Dombale