Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Préparation CAN 2012 – Egypte – RDC – 6-3 – Une débâcle pleine d’enseignements

Par Aime Katumba (Le Potentiel)

Les Léopards amputés de plusieurs de leurs titulaires, ont coulé (3-6), le mercredi 11 août, au Cairo stadium face aux Pharaons d’Egypte en match amical. Le match a servi de thermomètre pour situer le véritable niveau des fauves congolais et d’en tirer des enseignements pour le début des éliminatoires de la CAN 2012 début septembre 2010.

Les Léopards de la RDC sont lourdement tombés (3-6) devant les Pharaons d’Egypte le mercredi 11 août au Cairo stadium en match amical de préparation des éliminatoires de la CAN 2012. Face à une équipe diminuée par plusieurs absences, les triples champions d’Afrique n’y sont pas allés de main morte. A la mi-temps, le score était déjà de 4-1 en faveur des locaux grâce aux buts signés Mohamed Nagy « Gedo », Hosny Abd Roubou, Ahmed Fathi et Mohamed Abou Treika. Le but congolais de la première mi-temps a été réussi par Yves Diba Ilunga.

En seconde période, les Pharaons sont revenus à la charge pour inscrire coup sur coup trois autres buts par le capitaine Ahmed Hassan et Mohamed Gedo qui s’est offert un doublé. Du côté congolais, c’est le meneur de jeu, Pitshou Matumona Zola dit « Rumm » qui sonnent la révolte à s’offrant un doublé, le premier but, par une somptueuse reprise de volée sur un centre de Blaise Lelo Mbele. Matumona « Rumm » offre ensuite le troisième but aux Léopards en convertissant un penalty consécutif à une faute de Waël Gomaa sur Yves Diba en pleine surface de réparation.

UNE EQUIPE PERFECTIBLE

Les Léopards ont, certes, perdu face à une équipe qui balaie tout sur son chemin depuis quatre ans, le match a, toutefois, permis de tirer quelques enseignement par rapport à l’avenir du onze national congolais non seulement pour la CAN 2012, mais dans la vision d’une CAN 2015 que la RDC souhaite accueillir sur son sol. Les enseignements sont à tirer notamment par rapport à la prestation des joueurs.

Kudimbana : Titulaire dans les perches au coup d’envoi, le portier réserviste d’Anderlecht n’a pas réussi à saisir sa chance, le titulaire Kidiaba étant retenu par le TP Mazembe pour son match de la Ligue des champions contre l’Espérance de Tunis le week-end prochain. Nicaise ne s’est pas montré rassurant sur sa ligne. Il a, à sa décharge, le fait d’avoir joué avec une défense expérimentale avec Gladys Bokese et Hérita dans l’axe. Mais Kudimbana n’a pas été rassurant en tant que dernier rempart.

Matampi : Monté en seconde période, le portier titulaire du Daring Club Motema Pembe (DCMP) a gagné beaucoup de points par rapport à son concurrent qui a joué en première période. Même s’il a pris deux des buts encaissés, Matampi s’est montré plus volontaire et imposant dans les perches des Léopards. Son placement a aussi rassuré sa défense. Il se présente donc comme une des solutions de rechange dans les perches de la sélection congolaise.

Kinkela : Celui que les supporters des Léopards ont surnommé Robocop a retrouvé un poste de latéral droit qu’il n’a plus occupé depuis plusieurs mois à l’occasion de match amical face à l’Egypte. On peut dire Kinkela a fait un match correct sans plus. Il s’est plus appliqué à défendre qu’à apporter un plus offensivement comme il en a l’habitude. On n’a, toutefois, remarqué qu’il n’était très à l’aise dans ce rôle. Peut-être a-t-il perdu les repères.

Ebunga : C’était l’une des déceptions de ce match. Patou Ebunga a été très loin de ses prestations avec l’AS V.Club. Mauvais positionnement, mauvaise lecture du jeu, le latéral gauche a offert une prestation qui ne devrait pas beaucoup l’aider à postuler dans la sélection dans les éliminatoires de la CAN 2012 qui vont débuter au mois de septembre prochain.

Bokese : Le major de la défense ne semble plus capable de diriger l’arrière-garde des Léopards. Il a impliqué sur trois des quatre buts encaissés par les Congolais. Son association avec Hérita Ilunga dans l’axe a été catastrophique. Gladys Bokese n’a pas confirmé son statut de titulaire dans l’axe de la défense des Léopards. Il a sûrement perdu des points qui devront le mettre en difficulté en cas des retours de Mongongu, Sami et Mulongoti.

Ilunga : Aligné dans l’axe à côté de Gladys Bokese, le défenseur de West Ham n’a pas été à la hauteur des espoirs placés en lui. Hérita Ilunga devait dépanner en défense pour palier l’absence de Sami Joël, Mongongu et Mulongoti. Le match contre le Sénégal pourra lui permettre de retrouver sa place sur le flanc gauche.

Nzuzi : Le jeune Nzuzi Toko a reçu son baptême de feu chez les Léopards à l’occasion de ce match contre les Pharaons. Cela n’a pas été très facile pour lui. Aligné seul devant l’axe de la défense, le jeune Nzuzi a beaucoup souffert face à Abou Treika et Ahmed Hassan. Le milieu récupérateur a été la plus grande faiblesse des Congolais dans ce match. Nzuzi Toko n’a pas bien joué son rôle de premier rideau devant l’axe de la défense.

Matumona « Rumm » : C’était le grand monsieur de ce match, côté congolais. Dans son rôle de meneur de jeu, Matumona a été dans tous les bons coups des Léopards.

Il a été un véritable danger pour les Egyptiens. Rumm faisait presque tout ce qu’il voulait avec le ballon. Ses deux buts réussis au cours du match sont une juste récompense d’une prestation nettement au dessus du lot. Il mérite largement mieux que la Ligue 2 belge.

Makondele : Sa prestation a été à l’image de son passage dans la sélection congolaise. René Makondele n’est jamais parvenu à imposer chez les Léopards. A part son bon match contre la Côte d’Ivoire en 2004 à Rouen, l’ancien milieu de terrain de Kin City FC peine à faire son trou chez les Léopards. Il a logiquement cédé sa place à la mi-temps à Maghoma.

Makiadi : Contrairement à ses précédentes prestations, Cédric Makiadi a semblé éprouver du mal dans ce match contre les Pharaons. Il a, d’ailleurs, été obligé de céder sa place à Mbangi Ndaya en fin de partie.

Lelo : En l’absence des leaders naturels, Blaise Lelo Mbele a été l’un des joueurs qui ont endossé ce costume à l’occasion de ce match. Son apport dans la percussion a été intéressant. C’est lui qui a offert le premier but à Matumona Rumm.

Diba : C’était aussi la satisfaction de ce match. Yves Diba que beaucoup n’attendait pas a beaucoup pesé sur la défense égyptienne. Il a inscrit le but égalisateur congolais à la 17ème minute. Il a aussi occasionné le penalty transformé par Matumona. Yves Diba devra sûrement être sur la ligne d’attaque pour le match contre le Sénégal.

Mfuyi : Pour sa première apparution avec les Léopards, Christopher MFuyi a disputé une seule mi-temps. Il a pris la place de Christian Kinkela sur le flanc droit. En 45 minutes, il a montré quelques dispositions intéressantes notamment dans le pressing pour empêcher la relance rapide des défenseurs égyptiens.

Maghoma : Jacques Maghoma n’a eu quelques minutes pour se faire remarquer dans ce match. Remplaçant de Makondele à la mi-temps, Maghoma est venu prêter main forte à Nzuzi dans la récupération. Il s’en est plus ou moins bien sorti. Les Léopards ont mieux joué la deuxième moitié du match.

Ndaya : L’attaquant de V.Club n’a disputé qu’une vingtaine de minutes. Mais il a réussi à se mettre en évidence sur la seule occasion qu’il a eue. Malheureusement, il n’a pas trouvé le cadre.