Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC-Angola: la réhabilitation du chemin de fer de Bengwela offrira une nouvelle occasion d’intégration régionale

Source: Xinhuanet
— “Les travaux de réhabilitation du chemin de fer de Bengwela tirent déjà vers leur fin. Il est possible que l’exploitation de la voie ferrée reprenne déjà en 2011”, a déclaré mardi l’ambassadeur de l’Angola en République démocratique du Congo (RDC), Emilio Guerra.

L’ambassadeur d’Angola s’exprimait ainsi à Kinshasa en marge du 35ème anniversaire de l’indépendance de l’Angola. Selon le diplomate angolais, l’économie angolaise va à coup sûr tirer profit, notamment par la circulation de personnes et de leurs biens, la création des emplois, l’exploitation du trafic des marchandises et l’exportation des minerais produits notamment dans la province congolaise du Katanga.

” L’exploitation minière au Katanga au cours des prochaines années va tirer profit de la réouverture de la voie ferrée de Bengwela qui relie le port de Lobito sur l’océan Atlantique (Angola) au réseau ferroviaire de la province congolaise du Katanga. Le chemin de fer de Bengwela est donc important pour l’économie angolaise, congolaise et zambienne”, a-t-il fait savoir.

“Ce réseau ferroviaire long de 1350 kilomètres permet d’évacuer à des meilleurs conditions les minerais produits au Katanga et d’acheminer les équipements lourds de l’industrie minière vers le Katanga, à partir de Lobito”, a-t-il précisé.

Après l’indépendance de l’Angola, une grande partie des infrastructures de ce chemin de fer avait été détruite pendant la guerre menée par l’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola (UNITA) de Jonas Savimbi contre le gouvernement de Luanda.

“La réhabilitation du chemin de fer de Bengwela offre ainsi de nouvelles opportunités de consolider les bonnes relations bilatérales entre la RDC et l’Angola. Autant dire que ce chemin de fer est un élément d’une ligne transcontinentale, car il est relié aussi à la Zambie et raccordé indirectement au système ferroviaire d’Afrique du Sud. Il est donc un élement essentiel de l’intégration économique au sein de la Communauté du développement de l’Afrique australe (SADC) à laquelle la RDC et l’Angola font partie”, a conclu l’ambassadeur de l’Angola en RDC.

 © Copyright Xinhuanet