Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC : la corruption reste endémique, selon Transparency International

 Source: Radio Okapi 

Le niveau de corruption demeure endémique en RDC. C’est la révélation du dernier rapport de l’ONG Transparency International dénommé “indice de perception de la corruption”, publié mardi, sur plusieurs pays africains observés en 2009. D’après une échelle de valeur établie par cette ONG, de 1,7 point en 2008, la RDC est passé à 1,9 point gagnant ainsi 0,2 point dans la lutte contre la corruption. Une avancée insignifiante selon Transparency International, rapporte radiookapi.net

D’après le rapport de Transparency International, entre 0 et 2 points, la corruption est perçue comme endémique, c’est-à-dire très répandue. C’est la situation actuelle de la RDC. Entre 3 et 5 points, la corruption est considérée comme un grave problème dans la société. Au delà de 5 points, la lutte contre la corruption dans un Etat présente des signes d’espoir pour une amélioration de la situation. Avec 1,9 point, la RDC reste dans la première fourchette. Avec l’Angola, le Soudan, la Guinée Bissau et le Tchad, elle est classée parmi les pays disposant de nombreuses ressources que les dirigeants ne savent pas mettre au profit d’un programme sérieux de lutte contre la pauvreté. Le rapport précise que le niveau de corruption très élevé entretenu par ces pays dans leurs industries d’extraction engendre la stagnation de l’économie et crée des inégalités et des conflits. L’ONG a également retenu des cas de corruption et des scandales avérés cette année en Afrique du Sud, au Ghana et au Sénégal. Ce qui pourrait, selon elle, porter atteinte à la stabilité politique et à la bonne gouvernance dans ces pays. Ces cas de corruption ont été surtout observés dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la fourniture en eau.

 © Copyright Radio Okapi