Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC : Le président Nguesso “disponible” pour une médiation en RDC

Joseph‑Kabila‑et‑Sassou‑Nguesso

Joseph‑Kabila‑et‑Sassou‑Nguesso

– Le président congolais Denis Sassou Nguesso s’est dit vendredi “disponible” et “intéressé” pour assurer la médiation dans les concertations nationales réclamées par l’opposition en République démocratique du Congo (RDC), au cas où les autorités de ce pays voisin le solliciteraient. M. Nguesso a fait cette annonce à l’issue d’une visite d’une journée du Président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila. “Les problèmes de la RDC nous concernent directement. Sollicités ou pas, nous le suivons en permanence. Si les autorités de la RDC souhaitent notre concours, comment pourrions-nous refuser”?, a déclaré M. Sassou Nguesso en raccompagnant son visiteur à l’aéroport de Brazzaville.

Il s’agit, a dit M.Nguesso, “de la recherche des solutions à nos propres problèmes. Nous serons toujours disponibles comme nous l’avons toujours été pour l’Afrique”. “Notre disponibilité est donc totale” a-t-il insisté. Au sujet de la crise qui sévit à l’est de la RDC et des concertations nationales, qu’une grande partie de l’opposition a rejetées sous la forme proposée par le pouvoir, Joseph Kabila a dit que “toutes les options étaient sur la table”.

En ce qui concerne la pacification de l’est, notamment du Nord-Kivu où, depuis prés d’une semaine, l’armée gouvernementale affronte le mouvement rebelle du M23 “les discussions sont en cours à Kampala” (Ouganda), a-t-il dit.

“Sur le plan diplomatique, on est en concertation avec tous nos partenaires”, a dit M.Kabila. “On a décidé finalement de continuer à travailler ensemble pour un règlement de la situation à l’Est ou de la situation politique de la RDC en général” a-t-il ajouté.

La visite du président Kabila était la troisième au Congo depuis le début de cette année.

Les deux présidents, qui se sont félicités de “la régularité de leurs concertations”, s’étaient déjà retrouvés en janvier à Brazzaville, puis à Oyo (nord) en mars avec leurs homologues Paul Kagamé du Rwanda et Yoweri Museveni de l’Ouganda, pour débattre notamment de la situation de l’est de la RDC.

Avant de quitter Brazzaville à 18H00 (17H00 GMT), le président Kabila sa rencontré son homologue guinéen le président Alpha Condé qui venait d’y arriver et où il doit rester jusqu’à samedi.

AFP

Tags: