Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC : le spectre de Sun City

Par Freddy Monsa Iyaka Duku

Impasse politique ? Interrogation difficile à répondre pour le moment. Toujours est-il que les Congolais séjournent en Afrique du Sud pour une nouvelle ” Table ronde “. Un peu à l’image de celle tenue à Bruxelles au Palais d’Egmont avant le Dialogue intercongolais. Tout se passe comme si les ” esprits fertiles ” cherchent toujours à provoquer des événements. Décidément, le spectre de Sun City a la peau dure. Pour le ” partage équitable et équilibré du pouvoir “. De quoi être inquiet.

Une ” Table ronde ” doit en principe clore ses travaux ce vendredi 11 mars. Elle se tient depuis hier jeudi à Johannesburg et réunit les Congolais de différentes tendances politiques et sensibilités de la nation. Allusion faite à la majorité présidentielle, à l’Opposition et à la Société civile.

Une ” Table ronde ” pour quoi faire ? Y a-t-il des signes avant-coureurs d’une impasse politique qui pointe à l’horizon ?

A en croire les premiers éléments d’information, il s’agit de débattre des règles de jeu indispensables à la tenue des élections apaisées et crédibles.

L’initiative est de l’AFRIMAP (Projet pour l’observation et le plaidoyer sur la gouvernance en Afrique). La rencontre est donc organisée à l’attention des Congolais et certainement en prévision de prochaines élections.

On ne peut que saluer pareille initiative de la part de certains de nos partenaires. Ils démontrent ainsi leur volonté à accompagner le peuple congolais dans le choix judicieux de leurs dirigeants.

Cependant, il y a lieu d’éviter de multiplier des initiatives au risque de faire la part belle des politiciens d’opérette et de tourner toute la classe politique en dérision. Car, cette même classe politique a été gavée ” d’initiatives politiques ” jusqu’à produire une formule alambiquée avec le 1+4, issue du Dialogue intercongolais à Sun City, toujours en Afrique du Sud.

L’on conviendra avec nous que la sortie du tunnel a été pénible. Jusqu’à ce jour, à cause justement de cette formule alambiquée, les grandes réformes tant souhaitées, particulièrement celles de la Fonction publique, de l’Armée, de la Police, des Services de renseignements prennent du temps.

Les ressources humaines, pour mener à bien ces réformes, en sont la cause principale tant des opportunistes de tous bords ont envahi l’arène politique et constitué l’obstacle principal. Situation qui a favorisé le clientélisme, la médiocrité, le favoritisme, le régionalisme.

LE REVEIL DE VIEUX DEMONS

Le danger dans ce genre d’initiatives politiques, c’est qu’elles favorisent l’émergence d’une classe politique immature ainsi que le réveil de ” vieux démons “. Immaturité politique dans la mesure où on retrouve souvent les mêmes qui entonnent la même rengaine et racontent les mêmes choses. Avec en toile de fond ; le partage du pouvoir et de responsabilité. Immaturité politique quand on sait que la plupart de nos partis politiques sont ” sui generis “, exceptionnels : une affaire de famille, de camaraderie et de copinage. On se retrouve chaque fois qu’il y a une opportunité politique pour se constituer un fonds de commerce.

Les ” vieux démons ” n’attendent que ces instants pour resurgir, rebondir, revenir avec leurs thèses politiques anachroniques, brandir leurs palmarès politiques usés par des ” intempéries “, mais avec cette détermination de demeurer dans le cercle politique. Des ” inamovibles leaders ” aux idées obtues.

Ces signaux doivent nous interpeller. Le spectre de Sun City risque, une fois de plus, de tourner toute la classe politique en bourrique. N’y a-t-il plus des valeurs dans ce pays pour un nouveau coup de rein afin de sortir des sentiers battus ?…