Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC: L’obtention d’un visa, un véritable casse-tête pour le Congolais

Par ELJIV K. NDAMUSO

En République démocratique du Congo, il faut plusieurs jours pour obtenir un visa. L’attente peut prendre 3 à 6 mois, voire même 12 mois, si pas plus.

La population kinoise vit un véritable calvaire. Depuis un certain temps, bon nombre de choses ont changé. Des ambassades exigent de payer l’assurance santé avant l’octroi du visa. Démarche qu’on effectuait, jadis, lorsque la demande est acceptée. Mais, cette fois-ci, dès le dépôt du dossier, l’ambassade vous envoie souscrire à l’assurance qui sera d’usage au pays de destination en cas de maladie. Les dépenses pour le traitement seront alors couvertes par l’assurance santé.

Visa ou pas, l’argent payé à cette fin n’est pas remboursable. L’assurance n’est non plus transférable. L’équipe du journal Le Potentiel qui est descendue sur le terrain, a rencontré quelques demandeurs qui ont exprimé leur désolation sous le sceau de l’anonymat. Ils ont dénoncé cette manière de faire qui préjudicie les Congolais. « Je suis agent d’une banque de la place, j’avais introduit une demande de visa pour un pays de l’Europe afin d’y passer mes vacances annuels. L’ambassade m’oblige de payer déjà mon assurance santé, alors que ce n’était pas mon premier voyage. C’était donc une surprise pour moi. Surtout que le coût s’élève à 150 dollars. Il n’y a aucune garantie que ma demande sera acceptée. Que ferai- je alors de l’assurance au cas où ma demande serait rejetée ? », s’interroge ce banquier habitant le quartier Matonge, dans la commune de Kalamu. « Nous en avons ras-le-bol que ces étrangers nous maltraitent dans notre pays. Ceci laisse à croire que ces ambassades travaillent en partenariat avec les agences d’assurances pour s’enrichir. Si l’autorité ne s’implique pas dans ce secteur, il y a risque qu’un de ces jours, ces ambassades nous envoient acheter le billet avant l’octroi du visa » a-t-elle renchéri. Un autre demandeur de visa, qui a également requis l’anonymat, dit avoir dépensé son argent pour l’assurance santé dont il n’a jamais bénéficié. Car le visa lui avait été refusé pendant que l’ambassade lui avait déjà fait payer l’assurance santé. Au niveau des ambassades, les portes nous ont été hermétiquement fermées.

Notons que l’assurance santé n’est ni transférable, ni remboursable. Et le coût est fixé par rapport au temps à passer dans le pays de destination. Le prix de cette assurance varie selon les agences. Dans une agence de la place, l’assurance santé pour un mois est de 145 dollars américains ; pour une durée de trois mois, elle s’élève à 285 dollars américains, et, pour six mois, elle est fixée à 575 dollars américains.