Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC: l’opposition fustige le calendrier électoral


Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/lavdcne1/public_html/wp-content/plugins/sitespeaker-widget/sitespeaker.php on line 13

Source: BBC Afrique

Dans un communiqué commun publié dans les journaux de Kinshasa ce lundi, une série de partis politiques parmi lesquels le MLC de Jean-Pierre Bemba, l’UDPS d’Etienne Tsishekedi ou encore l’UNC de Vital Kamerhe qualifient le calendrier électoral d’inconstitutionnel et d’irréaliste.

Inconstitutionnel, parce que le prochain président devrait selon eux prendre ses fonctions avant la fin du mandat de Joseph Kabila le 6 décembre.

En annonçant une élection le 28 novembre et des résultats le 6 décembre, la CENI avait espéré ne pas trop s’éloigner des impératifs constitutionnels.

Les partis signataires du communiqué estiment aussi qu’il est irréealiste parce qu’ils ne croient pas à la révision complète du fichier électoral d’ici le 30 juin.

Les électeurs sont actuellement appelés à s’inscrire dans plusieurs provinces du pays.

Dans la capitale Kinshasa, une session de rattrapage s’est ouverte ce week-end pour ceux qui auraient manqué la première phase en 2009.

Dimanche, on pouvait voir les agents électoraux défiler en moto dans la ville avec drapeaux et mégaphones pour encourager les Kinois à venir retirer leur carte d’électeur.

La CENI a reconnu des difficultés techniques et des retards au démarrage de l’opération mais affirme pouvoir rattraper le temps perdu sur tout le territoire national d’ici le 30 juin.

L’opposition appelle par ailleurs le gouvernement et les Nations unies à mieux garantir la sécurité des acteurs politiques à l’approche des élections, et la CENI à publier les listes électorales dans les provinces où leur révision est terminée.

Faute d’appliquer ces recommandations, l’opposition estime que le gouvernement et la CENI seront responsables de l’échec des élections.

Malgré ces critiques, les partis de l’opposition ne boycottent pas le processus électoral : ils réaffirment en conclusion leur décision irrévocable de participer aux prochaines échéances électorales.

Le parti présidentiel avait pour sa part salué les dates fixées par la CENI dès leur publication.

Dernière mise à jour: 9 mai, 2011

© Copyright BBC Afrique