Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC: UN GOUVERNEMENT POUR LES ELECTIONS


Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/lavdcne1/public_html/wp-content/plugins/sitespeaker-widget/sitespeaker.php on line 13

Par Cheik FITA

Vendredi 19 février 2010, le gouvernement de monsieur Muzito a été remanié. Eléphantesque aux lendemains de l’euphorie post-électorale de 2006, le gouvernement de la RD Congo vient de subir une cure d’amaigrissement : De 54 membres, l’exécutif est composé désormais de 43 ministres et vice-ministres. Gouvernement  dont la principale leçon à tirer est la préparation des élections de 2011.            Pourquoi ?

Les élections se préparent au moins 18 mois avant. Or dans deux semaines soit le 9 mars prochain, il ne restera plus qu’un an pour que le processus électoral de 2011 démarre. On s’en souvient, le 9 mars 2006 la loi électorale était promulguée, et le lendemain, soit le 10 mars, le dépôt des candidatures pour les législatives et la présidentielle commençait.

Le gouvernement de Kinshasa se trouve désormais face à plusieurs dates couperets dont la plus symbolique est le 6 décembre 2011 date à laquelle le nouveau président élu devra prêter serment.

Car au-delà, ce serait un saut dans l’illégalité, au risque pour le pouvoir sortant de ne plus se faire obéir ou pire, de se faire chasser à coup de bâtons, la constitution de la RD Congo insinuant cela dans les articles 28 et 64 qui disent ceci :

Article 28

« Nul n’est tenu d’exécuter un ordre manifestement illégal. Tout individu, tout agent de l’Etat est délié du devoir d’obéissance, lorsque l’ordre reçu constitue une atteinte manifeste au respect des droits de l’homme et des libertés publiques et des bonnes mœurs.

La preuve de l’illégalité manifeste de l’ordre incombe à la personne qui refuse de l’exécuter. »

Article 64

« Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution.

Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction imprescriptible contre la nation et l’Etat. Elle est punie conformément à la loi. »

REPERES DU PROCESSUS ELECTORAL DE 2011

Si l’on se réfère au processus électoral de 2006, sans compter l’arriéré électoral des scrutins locaux, voici à rebours  les dates indicatives que chaque congolais et chaque parti politique devra désormais avoir à l’esprit  :

6 décembre 2011

Prestation de serment du nouveau Président élu.

26 novembre 2011

Proclamation par la cour suprême de justice des résultats officiels du deuxième tour de l’élection présidentielle.

15 novembre 2011

Proclamation des résultats du deuxième tour de l’élection présidentielle par la CENI, commission électorale nationale indépendante.

29 octobre 2011

Elections provinciales ainsi que le deuxième tour de l‘élection présidentielle

28 septembre au 27 octobre 2011

Campagne électorale pour les élections provinciales

Du 13 au 27 octobre 2011

Campagne pour le deuxième tour de la présidentielle

22 septembre 2011

Ouverture de la 1ère session extraordinaire de la nouvelle Assemblée nationale

30 juillet 2011

Elections législatives et 1er tour de l’élection présidentielle

29  juin 2011

Début de la campagne électorale pour l’élection présidentielle et pour l’assemblée nationale.

30 avril 2011

Publication de la liste définitive des candidats pour les élections législatives nationales

16 avril 2011

Publication de la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle

10 mars 2011

Ouverture du dépôt des candidatures pour les élections présidentielles et législatives nationales, jusqu’au 23 mars

9 mars 2011

Promulgation de la loi électorale.

LISTE DU NOUVEAU GOUVERNEMENT DE LA RD CONGO AU 19 FEVRIER 2010

VICE-PREMIERS MINISTRES

1. Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale : Monsieur François-Joseph NZANGA MOBUTU NGBANGAWE

2. Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité : Monsieur Adolphe LUMANU MULENDA BWANA N’SEFU

3. Vice-Premier Ministre, Ministre des Postes, Téléphones et Télécom-munications : Monsieur Simon BULUPIY GALATI

MINISTRES

1. Ministre des Affaires Etrangères : Monsieur Alexis THAMBWE MWAMBA

2. Ministre de la Coopération Internationale et Régionale : Monsieur Raymond TSHIBANDA N’TUNGAMULONGO

3. Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants : Monsieur Charles MWANDO SIMBA

4. Ministre de la Justice et Droits Humains : Monsieur LUZOLO BAMBI LESSA

5. Ministre de la Décentralisation et Aménagement du Territoire : Monsieur Antipas MBUSA NYAMWISI

6. Ministre des Relations avec le Parlement : Monsieur Richard MUYEJ MANGENZ

7. Ministre de la Communication et Médias : Monsieur Lambert MENDE OMALANGA

8. Ministre des Finances : Monsieur MATATA PONYO MAPON

9. Ministre du Budget : Monsieur Jean-Baptiste NTAHWA KUDERWA BATUMIKE

10. Ministre du Plan : Monsieur Olivier KAMITATU ETSU

11. Ministre du Portefeuille : Madame Jeannine MABUNDA LIOKO

12. Ministre de l’Economie Nationale : Monsieur Jean-Marie BULAMBO KILOSHO

13. Ministre des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction : Monsieur Fridolin KASWESHI MUSOKA

14. Ministre de l’Energie : Monsieur Gilbert TSHIONGO TSHIBINKUBULA WA TUMBA

15. Ministre des Mines : Monsieur Martin KABWELULU LABILO

16. Ministre des Hydrocarbures : Monsieur Célestin MBUYU KABANGO

17. Ministre de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme : Monsieur José ENDUNDO BONONGE

18. Ministre des Transports et Voies de Communication : Madame Laure-Marie KAWANDA KAYENA

19. Ministre de la Santé Publique : Monsieur Victor MAKWENGE KAPUT

20. Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire : Monsieur Leonard MASHAKO MAMBA

21. Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel :Monsieur Maker MWANGU FAMBA

22. Ministre de l’Agriculture : Monsieur Norbert BASENGEZI KATINTIMA

23. Ministre du Développement Rural : Monsieur Philippe UNDJI YANGYA

24. Ministre de l’Industrie : Monsieur Anicet KUZUNDA MUTANGIJI

25. Ministre du Commerce, Petites et Moyennes Entreprises : Monsieur Bernard BIANDO SANGO

26. Ministre du Genre, Femme et Enfant : Madame Marie-Ange LUKIANA MUFWANKOLO

27. Ministre des Affaires Foncières : Monsieur KISIMBA NGOY MAJ

28. Ministre de l’Urbanisme et Habitat : Monsieur César LUBAMBA NGIMBI

29. Ministre des Affaires Sociales, Action Humanitaire et Solidarité Nationale : Monsieur Ferdinand KAMBERE KALUMBI

30. Ministre de la Fonction Publique : Monsieur Dieudonné UPIRA SUNGUMA KAGIMBI

31Ministre de la Recherche Scientifique : Monsieur Jean-Pierre BOKOLE OMPOKA

32. Ministre de la Culture et Arts : Madame Jeannette KAVIRA MAPERA

33. Ministre de la Jeunesse et Sports : Monsieur Claude BAZIBUHE NYAMUGABO

VICE-MINISTRES

1. Vice-Ministre de l’Intérieur : Monsieur Georges ZUKA MON’DO UGONDA-LEMBA

2. Vice-Ministre des Affaires Etrangères : Monsieur Ignace GATA MAVITA WA LUFUTA

3. Vice-Ministre des Finances : Monsieur Joas MBITSO NGEDZA

4. Vice-Ministre du Budget : Monsieur André SHIKAYI LUBOYA BANKINA

5. Vice-Ministre du Commerce : Madame Xaverine KAROMBA MITIMITUJE

6. Vice-Ministre des Travaux Publics : Monsieur Gervais NTINUMENYERWA KIMONYO

7. Vice-Ministre de l’Enseignement Professionnel : Monsieur Arthur SEDEA NGAMO ZABUSU

Signé,

Joseph KABILA KABANGE

Président

Adolphe MUZITO

Premier Ministre

Cheik FITA

Bruxelles, le 20 février 2010