Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC:Ambassade de la République Démocratique du Congo à Paris, où sont les passeports payés tant attendus ?

Par Freddy Mulongo

passeports-biometriques

passeports-biometriques

Rien ne va plus entre l’Ambassade de la République Démocratique du Congo et les ressortissants Congolais vivant en France. Une vive tension est perceptible, qui risque de dégénérer entre les Congolais de l’Etranger et Myra Djoku, ambassadeur de la RDC à Paris et son équipe. Sujet de la discorde: les passeports payés tant attendus !

Paris, au Cape, 26 décembre 2008, Tambwe Mwamba, ministre des Affaires étrangères de la République Démocratique du Congo, avait tenu à rassurer tout le monde sur la bonne marche de la République. Or le problème de passeport congolais devient complexe à Paris, va-t-il se décider enfin à réagir ?

Cela fait plusieurs mois que 4000 Congolais ont payés, chacun 250 euros pour l’obtention de nouveaux passeports biométriques à l’Ambassade de la République Démocratique du Congo, au 32 cour Albert 1er dans le VIIIè arrondissement de Paris.

Au delà du fait que le passeport congolais est le plus cher au monde, les 4000 compatriotes viennent d’apprendre à leur dépend que le Ministère des Affaires Etrangères à Kinshasa n’a encaissé que 50 $ pour chaque individu. Plus de 215 sur 250 euros depuis Paris ont disparus ! Pas de complément pas passeports biométriques pour les Congolais de France !

L’Ambassade de la République Démocratique du Congo conseille à ses ressortissants déjà déplumés de payer 150 euros pour un “tenant lieu” de passeport et de se rendre à Kinshasa. Or en cette période estivales le billet aller-retour Paris-Kinshasa-Paris est à 1162.74 euros par Air-France. Et à Kinshasa chacun doit encore débourser 450 $ pour un passeport hypothétique sans oublier les frais de séjours. Parti pour une semaine on peut avoir la mauvaise surprise d’attendre 2 voire 3 mois !

Là où le bât blesse, le Ministère des Affaires Etrangères à Kinshasa s’est mis tout seul dans le pétrin en imposant un passeport biométrique à ses ressortissants alors même que plusieurs pays limitrophes de la RDC sont encore au passeport ordinaire.

Et dire qu’après le 31 décembre 2009, aucun passeport ancien ne sera plus valable.

Les esprits se chauffent à Paris. La sérénité, que veulent afficher les officiels à l’Ambassade de la République Démocratique du Congo à Paris, risque d’être de courte durée.

A bon entendeur salut !