Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC:Electricité- le compteur à prépaiement désormais opérationnel

Source: Le Potentiel

SNEL-logoGrâce aux cartes prépayées, l’énergie électrique en République démocratique du Congo sera consommée selon les moyens, la capacité du client qui la gérera rationnellement. A Kinshasa, 120 compteurs à prépaiement viennent déjà d’être placés à la cité Mama Mobutu.

A titre expérimental, l’Administrateur-délégué général de la Société nationale d’électricité (Snel), M. Yengo Masampu, a, le 24 décembre 2009, procédé au lancement de l’opération compteur à prépaiement à la cité Mama Mobutu, l’un des sites retenus à Kinshasa pour ce projet pilote, à part la cité Verte, Binza/Pigeon, Mont-Fleury et le quartier GB.

Selon l’Adg Yengo Masampu, c’est depuis plus d’une année qu’on évoque ce problème de prépaiement qui n’exclut toutefois pas les difficultés d’approvisionnement en électricité. Ce mode classique de facturation, de recouvrement rend responsable chaque utilisateur de l’électricité, permet à la Snel de compter correctement l’énergie consommée par ses abonnés et surtout d’amener ceux (abonnés) qui étaient facturés forfaitairement à éviter le gaspillage.

Pour ceux des abonnés de la Snel qui disposent désormais des compteurs à prépaiement, mais accusent un retard de paiement des factures, l’Adg Yengo les a apaisés en précisant que les dettes seront introduites dans le système de gestion de l’entreprise. Bien qu’elles soient connues, a-t-il renchéri, il faudra les signaler. En plus, chaque fois que l’abonné achètera ses crédits, la dette diminuera petit à petit. L’Adg de la Snel a d’ailleurs promis d’informer le personnel de la petite convention à ce propos.

Y a- t-il uniformisation des prix en kw ? A cette question, M. Yengo Masampu précise : «le tarif est identique. Il a été administré et rendu public par les arrêtés du ministère de l’Economie nationale. Le tarif de la Snel qui est bien connu diffère selon qu’on est de la catégorie des consommateurs domestiques (basse tension) ou de celle (catégorie) des activités commerciales». Le prépaiement ne modifie en rien du point de vue du tarif, a-t-il soutenu.

D’aucuns s’interrogent sur l’avenir de ce système de compteur à prépaiement. Il est radieux, a indiqué Yengo Masampu. Toutefois, a-t-il ajouté, l’électricité étant un produit de la Snel, tout abonné qui tient à l’utiliser est appelé à honorer ses factures. Les compteurs à prépaiement constitueront un frein pour les agents de la Snel habitués à proposer des solutions de raccourci aux abonnés, réduire ou augmenter les forfaits, de manière qu’ils soient intéressés.

Signalons aussi que, suite au contrat qui la lie à Connect- Africa que préside M. Tsasa Munga Nicolas, la Snel dispose déjà de 5.600 compteurs à prépaiement.

DES INQUIETUDES

La clientèle de l’opérateur public de l’électricité ne comprend rien de cette opération. Quant à elle, la Snel y trouve sa planche de salut pour résorber l’épineuse question du recouvrement.

Malheureusement, les consommateurs appelés à payer ne semblent pas vouloir s’engager dans ce saut vers l’inconnu, sans voir les services de la Snel améliorer la desserte, avec les moyens existants. D’ailleurs, les premiers clients ont déclaré d’avoir accepté «d’observer».

Ils se réservent d’y renoncer le moment venu dans l’éventualité où l’électricité prépayée ne serait pas arrivée dans leurs maisons pour leur consommation.

L’organisation des journées portes ouvertes doit être la priorité pour l’adhésion de plus de consommateurs.

Par Véron-Clément Kongo