Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC:Plus de 1.000 enfants meurent à la naissance (SOPECOD)

Source: Xinhuanet

— Plus de 1.000 enfants meurent à la naissance en République démocratique du Congo (RDC), a indiqué mardi le président de la Société de pédiatrie du Congo Démocratique (SOPECOD), le Dr Luc Kamanga Lukusa, en marge de la première Journée kinoise de pédiatrie organisée à Kinshasa.

Le président de la SOPECOD a fait savoir que la RDC compte au total 76 pédiatres, dont 66 sont basés à Kinshasa et les 10 autres dans les autres provinces de la RDC. Dans la province du Bandundu (ouest de la RDC), il n’y a aucun pédiatre a-t-il déploré.

Il a, à cet effet, insisté sur le rôle des pédiatres qui sont, selon lui, des avant-gardistes pour les soins de santé des enfants.

Il a appelé le pouvoir public à oeuvrer dans le sens de l’amélioration de la qualité des soins de santé des enfants en RDC, et à améliorer les conditions de vie et de travail du personnel médical qui doit également, selon eux, bénéficier d’une bonne formation.

Le Dr Lukusa estime que la réduction de la mortalité infantile peut être envisagée en vue de l’atteinte de l’objectif du millénaire pour le développement par la RDC.

A l’occasion d’une journée d’information, organisée l’année dernière à Kinshasa, le directeur du Programme national de santé de la reproduction (PNSR), le Dr Tsheke, a indiqué que ces décès sont aussi occasionnés par l’ignorance par les femmes de l’importance de la consultation pré et post-natale qui permettent de détecter d’avance les problèmes qui peuvent subvenir avant, pendant et après l’accouchement.

© Copyright Xinhuanet