Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Révélation de Télé Tshangu depuis l’Europe : Udps, Félix Tshisekedi soutient Samy Badibanga !

Samy Badibanga- Depute National

Samy Badibanga- Depute National

-*Le 20 février dernier, profitant de ses vacances parlementaires, l’Honorable Samy Badibanga s’est retrouvé au Parlement Européen. Sur place, il s’est exprimé sur le processus électoral en RD. Congo, en sollicitant l’implication de l’Union Européenne,

en amont, pour prévenir tous les ratés  du passé,  dans l’organisation de cet exercice démocratique au pays. Il ne le savait, peut-être, pas. Sa démarche et sa vision des choses ont été  appréciées à la maison mère : Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps). Pour s’en convaincre, la dernière intervention télévisée de Félix Tshisekedi Tshilombo, Secrétaire National de l’Udps en charge des Relations extérieures, sur Télétshangu. Dans un entretien accordé à ce média de la diaspora rd. congolaise, Félix Tshisekedi a soutenu la démarche  du Président du groupe parlementaire Udps & Alliés qui se marie parfaitement bien avec la vision de la formation politique chère à Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Par ricochet, il s’est inscrit en faux contre toute idée passionnelle faisant état de l’exclusion du parti, de Samy Badibanga et de tous les autres  Députés Udps ayant accepté de siéger à l’Assemblée Nationale. Pour lui, ils sont toujours membres du parti, tant qu’aucune décision de leur exclusion n’a  été signée. Voilà un éclairage susceptible de donner du baume au cœur du groupe de Samy Badibanga et, même, de  le rapprocher, une nouvelle fois, de  la 10ème rue Limete.      

« Samy Badibanga a parlé exactement comme tout membre de l’Udps pouvait le faire. Je ne peux que partager les propos qu’il a tenus », a déclaré le Secrétaire National de l’Udps en charge des Relations Extérieures, Félix Tshisekedi Tshilombo, au micro de Télétshangu. Cette déclaration du fils du lider maximo sonne comme une validation de la démarche politique et diplomatique que ne cesse d’entreprendre l’ancien Conseiller Politique de son père, aujourd’hui Député National à la tête du groupe parlementaire Udps & Alliés. Il épouse donc son initiative du 25 février dernier, d’aller frapper à la porte du Parlement Européen, pour solliciter l’implication de l’Union Européenne  dans la concrétisation des élections combinées locales et provinciales, en lieu et place des scrutins à suffrage indirect que proposait, derechef, Malumalu.  En effet, Samy Badibanga avait, devant une centaine de personnes dont les congolais de la Belgique, étalé toutes ses préoccupations par rapport à la réussite des prochaines élections en RD. Congo. Il avait, pour ce faire, sollicité l’implication de l’UE, dès le début du processus, pour espérer en des élections réellement crédibles et transparentes, après le fiasco de 2011. Un point de vue que Félix Tshisekedi épouse, lui qui est très présent dans les activités du parti. Ce qui laisse croire que, c’est toute la grande famille politique de l’Udps qui acquiesce, au fait, cette  démarche.

Non exclus !

Depuis le mot d’ordre lancé par le parti, de boycotter les travaux de l’Assemblée Nationale après les élections législatives de 2011 jugées « frauduleuses », Samy Badibanga et tous les autres Députés élus sous l’étiquette de l’Udps sont présentés comme des « auto-exclus » du parti, pour ‘’non-respect de la consigne’’. Dans cet entretien, Félix Tshisekedi, élu également Député National, mais qui a refusé de siéger à l’hémicycle, apporte la précision. « Jusque-là, il n’y a pas encore eu exclusion de ces amis-là. (…).  Pour moi, ils sont toujours membres du parti, bien que n’ayant pas obéi à un mot d’ordre », a-t-il déclaré. Pour lui, c’est une question qui nécessite d’être traitée « dans la sérénité et dans la fraternité » au sein du parti.

Samy Badibanga et consorts, qui se sont toujours sentis appartenir au parti du Sphinx de Limete, ont continué, malgré une interdiction stricte d’y mettre le pied, à défendre ses couleurs à l’Assemblée Nationale. Cette déclaration de Félix Tshisekedi, bien que n’ayant aucun pouvoir décisionnel, passe véritablement pour un grand réconfort moral et une lampe témoin des relations non agitées qui règnent entre l’Udps, leur parti d’attache,   et tous  ses députés qui, quoi qu’il en soit,  mènent encore et continueront à se battre dans cette  lutte somme toute coriace,    à l’intérieur du circuit institutionnel.

La Pros.

Tags: