Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Revue de Presse de LAVDC du 14 Juillet 2011

Par Don KAYEMBE (LAVDC)

Les quotidiens et journaux de la presse Kinoise

-Les journaux Kinois presentent, ce Jeudi 14 Juillet, une variete d’informations, qui du reste riche en teneur. Ils parlent du crash de Kisangani, des  problemes qui peuvent entraver la bonne marche des elections avec des preuves d’enrolement  des mineurs. Dans le social la presse Kinoise fait echo de l’electrification du Kasai par les indiens, de la marche Paris- Bruxelles et des morts causees par le cholera dans certaines provinces de la RDC, puis du sport.

Crash d’Hewa Bora a Kisangani,

Les révélations troublantes de Kabwelulu, C’est le titre qu’affiche la Prosperite.

Survenu le vendredi, 8 juillet 2011 dernier, peu avant son atterrissage à l’aéroport de Banghoka, à Kisangani, le crash du Boeing 727 de la compagnie aérienne Hewa Bora continue à faire l’objet de discussion et de méditation dans différents salons, surtout lorsqu’il s’agit d’élucider ses circonstances. De retour de la ville de Kisangani où il a passé 3 jours,dit la Prosperite, le Ministre ad intérim des Transports et Voies de communication, Martin Kabwelulu, a tenu à apaiser les esprits sur les causes de ce désastre.

Humblement, le Ministre a reconnu qu’une inattention des services de l’Etat commis à l’aéroport de Banghoka d’une part, et de la compagnie aérienne Hewa Bora, d’autre part, serait à la base de ce crash qui a vu périr plus d’une cinquantaine de congolais parmi lesquels l’Evêque du diocèse d’Isangi, dans la Province Orientale, Mgr Camile Lembi, poursuit notre confrere.

Sans atermoiement, Kabwelulu a déclaré que la justice congolaise va infliger des sanctions à toute personne impliquée dans ce crash.

3 jours après son passage à Kisangani, le Ministre a déclaré que la faute est à partager entre les services de l’Etat et ceux de la compagnie aérienne. En lisant entre les lignes ses propos, l’on n’a compris que ce crash pourrait être évité si chacun avait joué son rôle..

Quant au personnel du service anti-incendie, il leur est reproché de n’avoir pas pu intervenir à temps lors du crash.

S’agissant des agents de Hewa Bora commis à enregistrer les passagers à l’embarquement, ils seront poursuivis pour avoir fait monter dans l’avion des passagers supplémentaires dont les noms ne figurent pas sur le manifeste. Rapport le journal.

Quant à la bande enregistreuse de la tour de contrôle, elle est restée introuvable, a-t-il fait savoir.

Election

Afrikarabia consacre sa manchette  aux fraudes electorales de 2011, et titre: le scandale des électeurs mineurs s’intensifie.

A quatre mois des élections présidentielles et législatives en République démocratique du Congo (RDC), de nombreux observateurs dénoncent des fraudes sur les opérations d’enregistrement des électeurs congolais, rapport Afrikarabia. Et notre confrere de rencherir, des enfants mineurs auraient obtenu leur carte d’électeur. Après une série des photos diffusées sur le site de France24, une vidéo montre des enfants d’une dizaine d’années brandir des cartes d’électeurs.

Le quotien rappele qu’actuellement se déroulent les opérations d’inscription des électeurs sur les listes électorales par la Commission électorale indépendante (CENI). L’opposition soupçonne de nombreux cas de fraudes, notamment en distribuant des cartes d’électeurs à des mineurs. Sur place, la Fondation Bill Clinton , citait par ce meme journal, estime que “bon nombre d’enfants de moins de 18 ans se font enrôler pour voter en novembre prochain”. Le site internet de France24 indiquait que des cas de fraudes étaient signalées au Katanga et montrait même la photo d’un enfant d’une dizaine d’années exhibant sa carte d’électeur avec une fausse date de naissance.

C’est maintenant une vidéo de quelques minutes montrant une dizaine d’enfants âgés de 7 à 12 ans munis de cartes d’électeurs qui fait scandale, poursuit-il. Interrogés face à la caméra, ces enfants croient qu’il s’agit d’un document de voyage ou d’une pièce d’identité. La Fondation Bill Clinton a donc demandé aux mairies de “mettre un terme à la délivrance des attestations de perte de pièces d’identité aux mineurs et demande à la Ceni de tout faire pour que les enfants mineurs en possession des cartes d’électeur puissent être empêchés de voter par un contrôle strict”. Un minimum… à seulement 4 mois du scrutin, conclue Afrikarabia.

Social

Katende, un barrage pour desservir les deux Kasaï, peut-on lire sur le site  du 7 sur 7. cd

Après celui de Kakobola dans le Bandundu, le barrage de Katende, selon l’ambassadeur d’inde en RD-Congo, est le deuxième projet financé par le gouvernement de son pays. Il sera beaucoup plus important en termes de capacité. Sa production électrique va desservir, les deux Kasaï. «Notre souhait est que ce projet se concrétise le plus rapidement .possible afin de permettre le développement de la province, rapport l’auteur. Il fournira de l’électricité à une plus grande frange de la population», a-t-il soutenu. Le ministre des Finances, Matata Mponyo, a lui fait savoir que dans le cadre de ce projet, son ministère a travaillé en collaboration avec les autres services spécialisés en vue du développement du pays, tout en préservant les intérêts supérieurs de la Nation. Sur cette enveloppe globale de 280.000.000 USD a-t-il expliqué, la banque indienne EXIM BANK assure 160.000.000 USD, le gouvernement RD-Congolais finance via le Trésor public, 112.000.000 USD. A en croire la source du journal. «Pour ce qui est de la prisé en charge de notre part, le financement de la RD-Congo représente 50% du coût global pour la réussite de ce projet», a-t-il indiqué. Le ministre de l’Energie, Gilbert Tshongo a, quant à lui rappelé que la signature de ces contrats est une promesse faite par le président de la République à la population, lors de sa première visite au Kasaï Occidental en 2008. Selon lui, cette visite a permis que la situation soit décantée afin qu’une action expresse soit engagée pour le financement de Katende. «En l’espace de trois ans, le gouvernement a mobilisé un financement conséquent pour ce projet», s’est-il félicité, tout en estimant que tous les paramètres sont réunis aujourd’hui pour que le gouvernement puisse passer à l’action.

Belga, un journal Belge s’interesse a la manifestion contre le viole des femmes Congolaises. Dans son titre: On rend justice aux femmes violées à Bruxelles, que l’on peut lire sur le site 7 sur 7.cd

La marche mondiale des femmes congolaises contre les viols est arrivée mercredi midi esplanade de l’Europe à Bruxelles. Le cortège a parcouru 309 kilomètres en 14 étapes depuis son départ de Paris, le 30 juin.

Belga rappele l’objectif de la marche qu’il était  celui de “rendre justice” aux femmes violées en République démocratique du Congo (RDC), et plus particulièrement dans l’Est du pays.

Quarante-huit femmes sont violées chaque heure au Congo, soit plus de 1.100 par jour, selon les résultats d’une récente étude américaine, rapelle le quotidien Belge.
Les participants à la marche-relais ont rencontré à chaque étape de leur trajet des élus et des citoyens dans le but d’attirer l’attention de l’opinion publique sur les crimes commis contre les femmes en RDC.

Après être arrivée samedi en Belgique lors de l’étape Valenciennes-Boussu, la marche est passée par Mons, Soignies, Hal et Bruxelles.

Mercredi après-midi, le cortège a pris la direction du rond-point Schuman. Il s’est arrêté à hauteur du palais de justice de Bruxelles, où une plainte dénonçant les crimes perpétrés contre les femmes en RDC sera déposée, précisent les organisateurs, conclue le  journal

Sante

L’épidémie de choléra se propage dans plusieurs régions du pays, rapporte l’ONU.

Plus de 3.000 cas de choléra ont été signalés en République démocratique du Congo (RDC) depuis le mois de mars, a indiqué mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ajoutant que la maladie a causé la mort de 192 personnes depuis qu’elle est apparue dans la ville de Kisangani, au nord-est du pays. peut-on lire sur le site de l’ONU.

L’OMS et ses partenaires aident le gouvernement à organiser des campagnes faisant la promotion de l’hygiène, à mettre en place des points de javellisation de l’eau et à garantir que les personnes infectées reçoivent un traitement gratuit, a précisé le porte-parole du Secrétaire général Ban Ki-moon lors d’un point de presse au siège de l’ONU à New York.

Le choléra s’est propagé depuis Kisangani vers les provinces de l’Equateur, de Bandundu et la capitale Kinshasa.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué de son côté que même si Bandundu reste la province la plus affectée, avec 1.271 cas et 72 morts à la date du 4 juillet, le choléra se propage rapidement à Kinshasa.

Sport

Dans son carnet de sport, la Prosperite note: Dcmp entame la 1ère journée ce samedi contre Sunshine Stars

Les quart de finales de la 8ème Coupe de la Confédération, édition 2011, démarrent ce week-end, avec quatre matches pour le compte de la première journée. Le Daring Club Motema Pembe, entame les hostilités contre Sunshine Stars.

Le match se joue ce samedi 16 juillet, sous le coup de 17h, heure de Kinshasa, au Nigeria. Les Congolais séjournent depuis le mardi 12 juillet dernier, sur le lieu de la compétition, dans la province, au sud-ouest du Nigeria, question de bien s’acclimater.