Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Sénégal: retour au bercail pour les militants de Y en a marre

y en a marre-Déclarés persona non grata en République démocratique du Congo, ils sont enfin libres et chez eux. Les trois activistes du mouvement «Y en a marre» sont rentrés jeudi en fin d’après-midi à Dakar. Un petit comité d’accueil les attendait à l’aéroport.

Ils sont arrivés en héros. Exténués, mais plus déterminés que jamais. Malal Talla alias Fou Malade, Fadel Barro, et Aliou Sané ont été accueillis par leurs familles. A l’instar de Fatima, la grande sœur de Fou Malade. « Dieu merci ! On était très inquiet », lâche-t-elle.

Leurs amis « Y en a marristes » étaient là aussi. Notamment les rappeurs Simon et Thiat visiblement soulagés de les voir revenir au bercail.

Aliou Sané a prononcé ces quelques mots : « On était à des milliers de kilomètres de Dakar, mais on a senti que le peuple était là. On a senti le Sénégal avec nous. Nous remercions le peuple sénégalais. Un peuple à la tête duquel le président Macky Sall a pris toutes les dispositions pour entrer en contact avec l’Etat congolais pour aboutir à cette issue aujourd’hui. »

L’activiste en a profité pour remercier également « toutes les associations et toutes les dynamiques qui ce sont créées pour soutenir Y’en a marre, pour crier très fort afin que cette injustice soit levée ».

« Mais comme vous le voyez aujourd’hui, il y a de l’amertume parce qu’il y a des frères qui sont restés là-bas, au Congo, et qui sont en prison. Ce n’est pas la joie aujourd’hui », a-t-il conclu.

(RFI)

Tags: