Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Un Egyptien se déguise en femme pour expérimenter le harcèlement sexuel

sexualharassment-L’objectif de la démarche, mieux dénoncer les violences dont sont victimes les femmes.

Mozza…3asl… Des mots qui, malgré leur douce sonorité, polluent le quotidien des Egyptiennes.

La chaîne privée OnTV a diffusé un reportage intéressant où elle met en scène un homme travesti en femme dans le centre-ville du Caire. Le but de la manoeuvre: comprendre ce que les femmes subissent dés qu’elles marchent seules dans la rue.

Les images parlent d’elles-mêmes. Les hommes s’arrêtent, détournent leur regard sur la jeune femme, vêtue d’une jupe longue et d’un haut vert. Ils l’interpellent, la frolent, lui demande si elle veut discuter quelques minutes.

Pour l’acteur, il s’agissait d’expérimenter et de dénoncer une nouvelle fois la banalité du harcèlement en Egypte. Il avait alors en tête le témoignage de ses soeurs, ses amis harcelées dans la rue, qu’elles soient voilées ou non.

Pour démonter l’argument qui voudrait que les femmes harcelées l’auraient tout simplement provoqué, l’acteur est descendu une deuxième fois dans la rue. Cette fois-ci voilé. Mais cela n’a rien changé. Un homme à l’apparence «respectueuse» lui propose de monter dans son 4X4, un autre de l’argent pour rejoindre un ami dans un hôtel…

Sur le fond, le reportage n’apporte rien de nouveau. De nombreuses femmes dénoncent depuis des années l’emprise des hommes dans l’espace public et la banalisation du harcèlement. En revanche, sur la forme, l’expérience est intéressante.

Pour sentir et comprendre la détresse des femmes, l’acteur a performé son genre. Il le dit lui-même: pour la première fois, il a éprouvé ce que les femmes ressentent au quotidien quand elles marchent dans la rue.

Nadéra Bouazza