Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

16ème championnat national de football – Le match DCMP – TP Mazembe renvoyé au mardi 28 juin

Par Aimè Katumba

-Prévu pour ce dimanche 26 juin, le choc DCMP – TP Mazembe dans le cadre du championnat national de football a été renvoyé au mardi 28 juin en raison de l’organisation des obsèques du vice-président de la Fecofa Laurent N’Kwim Lai.

Le choc du week-end prochain entre le Daring Club Motema Pembe (DCMP) et le TP Mazembe dans le cadre de la Vodacom Super League ne se jouera plus ce dimanche 26 juin comme initialement prévu. La rencontre a été renvoyée au mardi 28 juin en raison de l’organisation des obsèques du 2ème vice-président de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), Laurent N’Kwim Lai Sa Ital décédé le mercredi 15 juin à Paris en France.

Selon le programme rendu public par la Fecofa, la dépouille mortelle du vice-président N’Kwim arrive à Kinshasa ce jeudi 23 juin en fin d’après-midi. Elle sera amenée au domicile du défunt à Binza/ UPN où elle passera la nuit. Elle sera ensuite exposée à l’ASSANEF dans la commune de Lingwala pour recevoir les derniers hommages du monde sportif et de tous ceux qui ont connu Laurent N’Kwim. La mise en terre est prévue le samedi 25 juin.

En raison de l’organisation de ces obsèques, la Fecofa a également décidé de renvoyer au dimanche 26 juin le match que devaient livrer les Léopards espoirs le samedi 25 juin contre les Lions Indomptables. Les deux équipes s’affrontent dans le cadre des éliminatoires des Jeux africains qui auront lieu au mois de septembre à Maputo au Mozambique.

DCMP et TP Mazembe se rencontrent dans le cadre de la 6ème journée en retard de la Vodacom Super League. Le match avait, une première fois, été reporté sur demande du TP Mazembe qui avait souhaité aller se préparer au Brésil en prévision des quarts de finale de la Ligue des Champions.

L’équipe avait été exclue de la compétition par la CAF pour avoir utilisé un joueur non qualifié. TP Mazembe a, depuis, retrouvé le championnat national de football. Epfkin FC MK accroche DCMP : 2-2 AIME K.

La hargne et l’enthousiasme des joueurs du Daring Club Motema Pembe (DCMP) n’ont pas suffi pour venir à bout du FC MK. A l’issue des 90 minutes de jeu, les deux équipes se sont séparées dos à dos (2-2). La rencontre a été organisée dans le cadre des matches reprogrammés du championnat de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (Epfkin).

En grande confiance après sa qualification en quarts de finale de la Coupe de la Confédération, le Daring a engagé le match avec plus de détermination. Mais sans un vrai plan de jeu, l’équipe cafouille son football au milieu de terrain. Ilongo, Mukoko et Nkanu se marchent sur les pieds. En manque de rythme après trois semaines sans compétition, le FC MK n’en profite pas pour prendre la direction du match.

Le Daring trouve la faille à la 27ème minute. Sur un centre de Bokota, Inasawa surgit au premier poteau. Après un contrôle du pied droit, il fusille à bout portant le gardien Tshitambala. Avec 1-0 à son avantage au marquoir, DCMP prend le match à son compte et multiplie des actions dangereuses dans le camp du FC MK. Mais, maladroits, Inasawa, Salakiaku et Bokota ne parviennent pas à alourdir la marque. Le FC MK en profite pour égaliser par Mangenza sur corner juste avant la pause.

En seconde période, la partie s’anime, le FC MK revient des vestiaires avec plus de conviction. L’équipe monte en puissance. Le Daring doit se remettre à la classe de certains de ses cadres pour faire la différence. C’est le cas notamment d’Ilongo « Saddam » qui offre le second but aux Immaculés sur un superbe coup franc à la 50ème minutes. Dans les tribunes, les supporters commencent à croire à une victoire facile du team vert et blanc.

Le FC MK réagit avant l’heure du jeu. Sur un « une deux » entre Fundu et Tshilembie, le cuir parvient à Linisa qui s’engouffre dans la surface de réparation. Il est fauché par Bivala. L’arbitre Tamakunda accorde penalty. Fundu tire et égalise pour FC MK à la 58ème minute. La dernière demi-heure de la partie est très disputée avec des actions tranchantes de part et d’autre. L’arbitre Tamakunda s’illustre par des décisions fantaisistes. Le score, lui, reste inchangé jusqu’au dernier coup de sifflet.

A la fin du match, des supporters du DCMP furieux descendent sur l’aire de jeu pour s’en prendre aux arbitres. La police commise au maintien de l’ordre public intervient pour protéger les quatre hommes en noir. Mais on déplore quelques casses. Une jeep de la police stationnée du côté des vestiaires est attaquée. Les assaillants cassent toutes les vitres et un pneu est crevé.