Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Belgique:Un fonctionnaire wallon qui a détourné au moins un million d’euros a eu tout le temps… de s’enfuir!

comptable-Le comptable de l’Office wallon des déchets (OWD) soupçonné d’avoir détourné au moins un million d’euros fait l’objet d’un mandat d’arrêt européen. L’homme de 64 ans, qui devait bientôt prendre sa retraite, est en fuite depuis lundi. Son épouse a quant à elle été placée sous mandat d’arrêt pour blanchiment.

Le fonctionnaire de l’Office wallon des déchets (OWD) ayant reconnu lundi avoir détourné au moins un million d’euros est actuellement en fuite. Des investigations ont par ailleurs révélé que “le préjudice subi serait beaucoup plus important qu’annoncé et que des faits litigieux seraient également constatés avant 2013“, a indiqué vendredi le ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio. A bonne source, on précisait que le préjudice pourrait être de l’ordre de deux millions d’euros.

Suspendu par sa direction lundi, la police n’a été avertie des faits que mardi, lui laissant le temps de prendre la poudre d’escampette.

Les supérieurs du fonctionnaire indélicat ont tenté de prévenir le procureur du roi de Namur lundi, mais il était injoignable. Le comptable a dès lors pu quitter les locaux de l’administration libre dans l’après-midi et a depuis lors disparu dans la nature. La plainte a été déposée auprès de la police mardi matin et le dossier mis à l’instruction mardi soir, confirme le procureur Vincent Macq. Le signalement du fugitif a été diffusé auprès des polices belges et européennes. Son épouse a elle été placée sous mandat d’arrêt pour blanchiment.
De nouvelles perquisitions vont être effectuées

“On n’a pas de pistes précises actuellement”, indique le procureur du Roi de Namur, Vincent Macq. Plusieurs devoirs d’enquête sont réalisés pour le localiser. “Des choses ont été faites et doivent encore être effectuées en matière de téléphonie”, explique le procureur.

Les enquêteurs vérifieront également si des comptes bancaires ont été réactivés. Ils effectueront de nouvelles perquisitions.

Alors que des supérieurs du fonctionnaire indélicat ont indiqué dans la presse qu’ils avaient tenté de prévenir le procureur du roi de Namur qui était injoignable lundi, Vincent Macq rétorque qu’en cas d’indisponibilité, un substitut du procureur est toujours de garde et joignable chaque jour. La police aurait également pu être contactée, ajoute le procureur du roi.