Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Conseils du Ministère des Affaires étrangères belges aux voyageurs à destination du Congo

Source: Ministere des affaires etrangeres Belge

Bien que la situation puisse être qualifiée de calme dans la plupart des grandes villes (Kinshasa, Lubumbashi, Bukavu, Kisangani), la sécurité y demeure néanmoins précaire essentiellement à cause de la criminalité et le risque de troubles sociaux, en particulier à Kinshasa et à Lubumbashi, également frappés par la crise économique mondiale.

Il est totalement déconseillé de voyager dans l’Est du pays (Nord et Sud Kivu, Ituri), dans la province de l’Equateur et dans les environs du parc de la Garamba (Province orientale).  Au Nord et au Sud Kivu, l’armée gouvernementale tente de neutraliser les rebelles hutu rwandais du FDLR. Cela a un impact sur la situation humanitaire. Certains groupes armés refusent jusqu’à présent de s’intégrer dans l’armée et restent une menace pour la sécurité. Dans les environs du Parc de la Garamba, se déroule également une opération militaire ougando-congolaise contre les rebelles ougandais de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA). Il est fortement déconseillé de se rendre dans ces régions.Il est totalement déconseillé de voyager dans l’Est du pays (Nord et Sud Kivu, Ituri) et dans les environs du parc de la Garamba (Province orientale).

En général

Bien que la situation puisse être qualifiée de calme dans la plupart des grandes villes (Kinshasa, Lubumbashi, Bukavu, Kisangani), la sécurité y demeure néanmoins précaire essentiellement à cause de la criminalité et le risque de troubles sociaux, en particulier à Kinshasa et à Lubumbashi, également frappés par la crise économique mondiale.

Il est possible qu’une détérioration de la situation dans l’Est du Congo engendre des réactions violentes à Kinshasa et ailleurs.

Dans l’Ituri opèrent encore quelques milices armées. La région n’est pas entièrement sous contrôle, des actes de brigandage se produisent, cette région est à éviter.
La situation dans le Sud-Kivu et nord du Katanga reste problématique, en particulier à cause des activités de l¿armée et des groupes armés.
Il existe des tensions ethniques au Katanga.
Dans le Bas-Congo et les Kasaï, la situation est plutôt calme.

Avis aux Belges résidant dans le Kivu :
Les déplacements doivent être réduits au strict nécessaire et toutes sorties nocturnes doivent être évitées. Des provisions de base de nourriture et d’eau sont conseillées.
Il est conseillé de se tenir à l’écart de toute manifestation ou attroupement populaire.

La situation est suivie en permanence par l’Ambassade, consultez régulièrement les conseils aux voyageurs et vos e-mails personnels ou les SMS envoyés par l’Ambassade. En cas de crise, écoutez Radio Ambabel 98.8 FM. N’hésitez pas à communiquer un nouveau numéro de téléphone personnel ou une nouvelle adresse e-mail à Kinshasa@diplobel.fed.been précisant vos nom, prénom et adresse + le nombre de personnes qui composent votre ménage ou les amis et la famille de passage à l¿aide de lafiche administrativeà télécharger sur le site de l¿Ambassade. Il est recommandé aux voyageurs de passage d’informer le service consulaire de l’Ambassade (Tél. : + 243 (0) 81-97 00 170) de leur présence et de communiquer leurs coordonnées de préférence à l¿aide de lafiche administrative.

Avis aux Belges résidant à Kinshasa et dans le reste de la RDC :

Criminalité

Le voyageur doit impérativement demander à des amis ou à des connaissances de venir le chercher à l’aéroport de Kinshasa Nd’Jili ou tout autre aéroport afin d’effectuer le trajet vers le centre-ville. Dans Kinshasa, les déplacements à pied sont déconseillés en toutes circonstances. Si vous circulez en voiture, il est recommandé de verrouiller les portières. Il faut éviter de porter des bijoux et des sommes d’argent importantes en liquide, se méfier des contrôles de police (vrais ou faux) qui sont généralement de vraies tentatives de vol. Il est préférable de ne jamais résister lors d’une tentative de vol avec violence, le courage est de garder la tête froide et d’en sortir indemne.