Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Elections : Etienne Tshisekedi dépose le dossier de sa candidature à la CENI

Par Emery NKANKA (LAVDC)

M. Etienne Tshisekedi devant le bureau de la CENI

Je mets fin au processus de consultation avec l’opposition… ! a déclaré ce lundi 5 septembre 2011 le candidat à l’élection présidentielle de novembre 2011,  Monsieur Etienne Tshisekedi après le dépôt officiel de sa candidature à la Commission Electorale Nationale Indépendante.
En tant que démocrate, il respecte le point de vue des autres plates formes politiques qui hésitent encore ou qui ne l’ont pas fait confiance a-t-il renchéri dans son mot devant la presse à sa sortie du Bureau de réception et de traitement de candidature (BRTC),  de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).
Le Leader de l’UDPS a été plébiscité candidat unique et commun de l’opposition par les partis politiques, regroupements et plates formes politiques d’une frange de l’opposition réunissant plus de 80 partis politiques dits  groupe de Fatima, tandis que d’ autres forces de l’opposition dite de Sultani réunie au sein de Cadre de Concertation de l’Opposition exige quant à elle des préalables consistant à la mise en place d’un programme commun avant de désigner un candidat unique pouvant les représenter valablement au scrutin de novembre prochain face à Joseph Kabila, président sortant.
Pour couper court aux spéculations et mettre fin aux querelles interminables d’une opposition plurielle incapable s’unir autour des objectifs communs, le Président de l’UDPS accompagné d’une immense foule des combattantes et combattants qui ont pris d’assaut sa résidence privée de Limeté tôt matin, a déposé officiellement sa candidature à la CENI.
Convaincu de sa popularité et du soutien d’une partie de l’opposition, Etienne Tshisekedi défie ainsi le camp de sultani représenté par Vital Kamerhe, Léon Kengo wa Dondo et Thomas Luhaka pour ne citer que ceux là qui ne juraient que par un programme commun de l’opposition avant toute négociation sur un candidat unique.
Les élections étant non seulement politiques mais aussi sociologique et surtout avec les nouvelles technologies de l’information et des communications, le Leader de l’UDPS est impérativement appelé à composer avec tout le monde.