Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

La feuille de route du gouvernement Matata vise 6 domaines du secteur public dans 100 jours

Par Radio Okapi

Augustin Matata Ponyo- Premier Ministre

-Le premier ministre, Matata Ponyo a présenté ce samedi 02 juin 2012 la feuille de route pour la mise en oeuvre du programme du Gouvernement de la RDC.

Cette feuille de route retrace plusieurs objectifs que le gouvernement Matata compte atteindre d’ici à 2016. Matata Ponyo tient à réaliser dans cent jours un programme à court terme dans six domaines du secteur public.

Parmi les six secteurs concernés par la feuille de route du gouvernement, on compte le domaine :

de la gestion du budget et des finances

de la défense et de la sécurité

de la politique, diplomatique et judiciaire

de la modernisation des infrastructures de base

économique et de la gestion des ressources naturelles

du social et de l’amélioration des conditions de vie des populations

Au cours de ce point de presse, le premier ministre Matata Ponyo a affirmé que son gouvernement s’attèle à rétablir la paix dans les zones affectées par l’insécurité dans l’Est du pays.

Depuis le début du mois d’avril des combats opposent les Forces armées de la RDC ( FARDC) à des insurgés qui ont déserté les rangs de l’armée congolaise, causant le déplacement de dizaines de milliers de congolais.

La maitrise des effectifs des FARDC sera aussi l’une des préoccupations du gouvernement pour s’assurer de la bonne gouvernance dans ce secteur.

Le premier ministre a déclaré que son gouvernement va devoir poursuivre les réformes des institutions de la République en vue de renforcer l’efficacité de l’Etat.

Dans le domaine économique, il est question, dans cette feuille de route, de consolider la stabilité du cadre macroéconomique et relancer la croissance et la création de l’emploi. Le Gouvernement compte en même temps poursuivre la construction et la modernisation des infrastructures de base.

Dans le domaine social, Matata Ponyo compte améliorer les conditions de vies des populations. Il s’est fixé comme objectif un meilleur approvisionnement en eau par la Regideso et l’amélioration de la qualité de service de la Société nationale d’électricité (Snel) pour une bonne desserte en électricité.

Le premier ministre a prévenu qu’il va réprimer les conducteurs de bus appelés » Esprit de mort ». Des bus devenus célèbrent à Kinshasa en raison de leurs mauvais états et de la violation des règles de conduite par leurs conducteurs. Une première répression en mai 2012 avait provoqué une grève des transporteurs.

Confiant, Matata Ponyo a annoncé que le transport en commun est pris en compte dans sa feuille de route.

« Le processus d’appel d’offre pour l”acquisition de bus a déjà été lancé. Nous ne voulons pas tomber dans le piège d’hier ou d’avant-hier, celui d’acheter des bus que l’on ne pourra utiliser que pendant deux mois ».

Pour Matata Ponyo, chaque ministre sera responsable des actions de son ministère devant la nation congolaise. Et toutes les actions de son gouvernement devront être évaluées.