Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Le gouvernement Muzito II ou On reprend les mêmes-“On efface TOUT, et on reprend tout”

Source:Congo Inter

On efface TOUT, et on reprend les mêmes. Le décompte des gouvernements se fait dès lors que le Premier ministre démissionne, entrainant la démission du Gouvernement dans son entier ; ce n’est pas le cas en l’espèce ; il n’y pas eu de démission d’Adolphe Muzito qui n’a pas été renommé dès lors. On ne doit donc pas compter ce remaniement comme un nouveau Gouvernement mais simplement comme un remaniement.

Les intéressés et leurs familles mis à part, qui a vibré à l’annonce de ce remaniement ? Autant le dire : personne. Quelques nouveaux ministres et secrétaires d’État, la belle affaire ! Quelques heureux, soit. Mais pour le reste, ce suspense était dépourvu de ce piment qui rend d’habitude excitante l’attente de la fumée blanche de la ”haute hiérachie”, à savoir la perspective de la chute spectaculaire d’une excellence, de la sanction d’une autre, du congédiement d’un troisième, de la relégation d’un autre.
Le Président Joseph Kabila l’avait dit : pas de coup de balai. Était-il à ce point content de tous ses ministres qu’il ne songe à se débarrasser d’aucun ? Non pas ! Il lui faudrait être bien étourdi pour ne pas s’apercevoir que tel ou tel n’est pas à la hauteur ou se satisfaire d’un(e) autre qui n’a toujours pas fait ses preuves. Or, le Président Joseph Kabila n’est pas étourdi. Il fulmine régulièrement contre ceux-là mêmes qu’il a nommés, pas assez actif, pas assez inventif, pas assez réactif. Qu’on se rassure donc, le Président n’a pas perdu sa conscience politique, il est toujours lucide et il est le premier à penser tout le mal qu’il faut penser de son équipe. L’UDEMO de Nzanga Mobutu sort très affaibli par ce remaniement car il a perdu le vice-ministre du budjet , le très compétent Alain Lumbamba. Ca sent la fin pour ce parti qui a pris tout le monde à contre-pieds en signant un projet commun avec l’AMP de Kabila.
La deception aussi pour Olivier Kamitatu qui voulait prendre la place de Muzito ou carrement le ministère stratégique des affaires étrangères. Comme quoi la traîtrise ne paye jamais. L’autre surprise, le départ du vice-premier ministre Emile Bongeli qui n’a pas démérité. Personne ne comprend son limogeage du gouvernement.

Et si on se trompait ? Et s’il avait raison, dans la tourmente le capitaine d’un navire ne jette pas l’équipage par dessus le bastingage. Ce serait un suicide. Laissons passer une tempête avec le même équipage qui sur cette traversée est déjà investi de sa mission. Enfin reste le jeu de chaises musicales mais il a suffisamment été commenté pour ne pas y revenir.

Par Laetitia B. Kiangani

Voici la composition du gouvernement Muzito II

I. Vice Premier ministres

1. Chargé de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale : François Joseph Nzanga Mobutu Banyawe 2. Intérieur et Sécurité : Adolphe Lumanu Mulenda Bwana Sefu 3. PTT : Simon Bulupi Galati

II. Ministres

1. Affaires étrangères : Alexis Tambwe Mwamba 2. Coopération internationale et régionale : Raymond Tshibanda ntunga Mulongo 3. Défense et Anciens Combattants : Charles Mwando Nsimba 4. Justice et Droits humains : Luzolo Bambi 5. Décentralisation et Aménagement du territoire : Antipas Mbusa Nyamwisi 6. Relations avec le parlement : Richard Muyez Mangez 7. Communication et Médias : Lambert Mende Omalanga 8. Finances : Matata Mponyo Mapon 9. Budget : Jean-Baptiste Ntawa Derwa 10. Plan : Olivier Kamitatu Etsu 11. Portefeuille : Jeanine Mabunda Lioko 12. Economie nationale : Jean-Marie Bulambo Kiloso 13. Infrastructures et TPR : Fridolin Kaswesi Kusoka 14. Energie : Gilbert Tshiongo Tshibinkubula wa Ntumba 15. Mines : Martin Kabwelulu Labilu 16. Hydrocarbures : Célestin Mbuyu Kabangu 17. Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme : José Endundo Bononge 18. Transport et Voies de communication : Laure Marie-Louise Kabwanda Kayende 19. Santé publique : Victor Makwenge Kaputu 20. Enseignement supérieur et universitaire : Léonard Mashako Mamba 21. Enseignement primaire et secondaire : Maker Mwangu Fwamba 22. Agriculture, Pêche et Elevage : Norbert Basengezi Katitima 23. Développement rural : Philippe Undji Yangia 24. Industrie : Anicet Kuzunda Mutangisha 25. Commerce et PME : Bernard Biando Sambu 26. Genre, Famille et Enfant : Marie-Ange Lukiana Mufwankolo 27. Affaires foncières : Maj Kisimba Ngoy 28. Urbanisme et Habitat : César Lubamba Ngimbi 29. Affaires sociales, Action humanitaire et Solidarité nationale : Ferdinand Kambere Kalubi 30. Fonction Publique : Dieudonné Upira Sunguma 31. Recherche scientifique : Jean-Pierre Bokole Ompaka 32. Culture et Arts : Mme Jeannette Kavira Mapera 33. Jeunesse et Sports : Claude Bazibure Nyabugabu

III. Vice ministres

1. Intérieur : Georges Zuka Mondo Ugando Lemba 2. Affaires étrangères : Ignace Gata Mavita 3. Finances : Joas Mbitsho Getsha 4. Budget : André Tshikay Luboya 5. Commerce : Mme Xaverine Karonga Mitshimikuji 6. Travaux Publics : Gervais Ntirumenyerwa Kimonyo 7. Enseignement professionnel : Arthur Setoria