Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC: Les mutins de Bosco Ntaganda acculés dans le Nord-Kivu par l’armée congolaise

Par RFI

-Un nouvel appel a été lancé par le gouvernement de Kinshasa aux mutins qui se trouvent encore aux côtés du général Bosco Ntaganda et du colonel Makenga. Selon le porte-parole du gouvernement de RDC, ceux qui se rendront « avant qu’il ne soit trop tard » réintégreront les rangs des FARDC et seront redéployés dans d’autres contrées de la République.

Seuls les initiateurs de la mutinerie et les criminels seront traduits en justice, promet Lambert Mendé, qui a rendu hommage aux éléments de l’armée régulière.

Selon lui, les FARDC ont confiné les mutins de l’ex-CNDP dans un petit territoire du Nord-Kivu, et il n’est pas question d’une médiation rwandaise en la matière.

Lambert Mendé ne veut pas croire qu’à travers la déclaration du porte-parole du ministre rwandais de la Défense, le général James Kabarebe, Kigali a proposé une médiation entre le gouvernement congolais et les mutins.

« Le Rwanda est disposé à aider la République démocratique du Congo à arriver à une solution pacifique – pas par les armes – et politique. Mais je ne vois pas en quoi une telle déclaration, si tant est qu’elle a eu lieu, peut remettre en cause ce que je dis : le Rwanda ne nous a proposé aucune médiation. On peut chercher une solution politique en donnant des informations aux partenaires. »

Y a-t-il deux mouvements distincts parmi les mutins ex-CNDP ? Réponse du porte-parole du gouvernement de Kinshasa : « Ntaganda et Makenga c’est bonnet blanc et blanc bonnet, aucune différence ! L’idée selon laquelle, on se trouverait en face d’une nouvelle rébellion à laquelle on donne une identité particulière n’est qu’une ruse vieille comme le monde. »