Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

SCHISME DANS L’AMP :VOICI LES DEPUTES DE LA MAJORITE ET DE L’OPPOSITION NON SIGNATAIRES DU PROJET CONTESTE

Source: La newsletter du blog jeanclaudevuemba-MPCR.

Le ciel politique congolais est actuellement pollué par les nuages provoqués par la proposition de loi tendant à réviser la constitution et à organiser le scrutin présidentiel à un seul tour, au lieu de deux comme le prévoit la constitution. L’opposition parlementaire et extraparlementaire, la société ont vite fait de monter sur leurs grands chevaux pour dénoncer cette tentative qui ONU la voie à une tricherie à grande échelle lors des échéances électorales de novembre 2011.

Contrairement à ce qu’on pouvait s’imaginer, l’initiative de la majorité au pouvoir n’a pas fait l’unanimité dans son propre camp. Des membres influents de l’AMP ont opposé leur refus à entretenir cette mascara de politique aux lourdes conséquences pour l’avenir de la démocratie dans notre pays. De même que certains ténors de l’opposition qui ont été sollicités moyennant la corruption de 20.000$ par individu !

Parmi ces patriotes ayant fait preuve d’un nationalisme pur et dur par ces temps des paupérisations programmée et planifiée du peuple, nous pouvons citer :

  1. Albert Fabrice PUELA
  2. Hon. Omba Gustave
  3. Hon. Jacques Shesha
  4. Hon. Bitakwira
  5. Hon. Ewanga ise Ewanga Jean-Bertrand
  6. Hon. Francine Kimasi (ABAKO)
  7. Hon. Giala Mobutu

B. Pour l’opposition

  1. L’Hon. Henriette Wamu (FONUS)
  2. L’Hon. Médard Mulangala
  3. L’Hon. Ndaye Nkondo Laurent
  4. L’Hon. Ne Muanda Nsemi
  5. L’Hon. Lisanga Bonganga
  6. L’Hon. Jean Claude Vuemba
  7. L’Hon. Ruffin Mpaka
  8. L’Hon. Emery Okundji (FONUS)
  9. L’Hon. Roger Lumbala
  10. L’Hon. Kiakwama kia Kiziki et tous les Démocrates chrétiens sauf…
  11. L’Hon. François Mwamba et tous les Députés du MLC sauf… L’Hon. Atandele et sa femme (couple ami à J.P Bemba)
  12. L’Hon. Ingele Ifoto
  13. L’Hon. Likulia
  14. L’Hon. Clément Kanku : Président de l’Union pour la Nation
  15. L’Hon. Bofassa Djema

Aux prochaines échéances électorales, le peuple saura quelle sanction réserver aux uns et aux autres. Pour notre part, nous ne pouvons ni juger ni condamner les uns et les autres. Pour les besoins de notre objectivité.

Nous y reviendrons

PSP