Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Situation sociale ‘’catastrophique’’ : Tshisekedi, ‘‘le peuple exige des résultats’’ !


Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/lavdcne1/public_html/wp-content/plugins/sitespeaker-widget/sitespeaker.php on line 13
Etienne TSHISEKEDI
Etienne TSHISEKEDI

-Il avait chargé, début janvier, Bruno Mavungu, Secrétaire Général du parti, de dire ‘‘qu’il ne s’adressera à la nation qu’à l’occasion de son entrée en fonction’’. Et pourtant, il avait pris l’habitude, depuis un certain temps, ‘‘d’orienter’’ le peuple congolais, en début de chaque année, à travers un message de vœux. Il, c’est Etienne Tshisekedi wa Mulumba qui, contre toute attente, est revenu sur sa décision, en le faisant. Mais, autrement. C’était devant les cadres du parti, le samedi dernier, en sa résidence de Pétunias, à la hauteur de la 10ème Rue/Limete, au Quartier résidentiel.

Ce qui a permis aux combattantes et combattants de mesurer les ambitions politiques de leur leader, particulièrement pour cette année nouvelle. ‘‘Jusqu’ici, il n’y a que la jungle qui a caractérisé notre pays’’, a-t-il soutenu, avant de promettre que 2014 est une année où «le Congo aura un Etat». Cette fois-ci, croit-il, ça sera la réalité et non seulement des simples vœux. Car, ‘‘tous les yeux du peuple congolais sont tournés vers moi. Ceci fait sentir l’impatience qui gagne ce peuple devant l’attente de l’impérium’’. Parlant de conditions sociales déplorables des congolais, Etienne Tshisekedi se fait le porte-parole du peuple. «De toutes les souffrances de 54 ans, le peuple exige des résultats. Il doit s’apprêter à se réjouir », affirme-il, rappelant, à l’occasion, la très célèbre lettre de 13 parlementaires adressée au Président Mobutu, dans laquelle étaient reprises les aspirations profondes du peuple qui, à l’époque, confirme-t-il, vivait déjà dans la misère. Et, ce résultat, présage-t-il, est tout proche. Aussi, appelle-t-il le peuple à se préparer psychologiquement, pour y faire face.
Il fallait une cérémonie d’échange de vœux avec les cadres de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Udps, pour avoir, enfin, les mots d’Etienne Tshisekedi, par rapport au nouvel an. Le lider maximo, qui venait de s’interdire toute adresse au peuple congolais avant «son entrée en fonction», s’est contenté d’un groupe restreint, réuni en sa résidence de Limete 10ème rue, le samedi 18 janvier 2014, pour étaler ses ambitions annuelles. A l’occasion, le Président National de l’UDPS, accompagné de son épouse, a été porteur d’un message d’espoir pour le peuple congolais. «Cette année, le peuple doit s’apprêter à se réjouir », a-t-il déclaré devant les responsables des différentes structures de cette grande formation politique. Après le constat de 54 ans des conditions sociales de plus dégradantes, le peuple congolais attend, dit-il, des résultats.
Annoncée année de ‘’grands accomplissements’’, 2013 s’est évanouie sans que ce vœu du Sphinx de Limete ne puisse se concrétiser. Pour 2014, Etienne Tshisekedi, premier croyant du recouvrement de l’’’impérium’’, jure autrement. «Cette fois-ci, ça sera la réalité et non seulement des simples vœux». La réalité, pour celui qui continue à se considérer comme le ‘’vainqueur’’ de la présidentielle 2011, serait de le voir entrer dans l’effectivité du pouvoir. «Tous les yeux du peuple congolais sont tournés vers moi. Ceci fait sentir l’impatience qui gagne ce peuple devant l’attente de l’impérium », a-t-il indiqué, sous la paillote du jardin de sa résidence de Pétunias, 10ème rue Limete. ‘’Impérium’’, encore et toujours. Décidément, ce mot ne cesse, depuis 2011, d’être au cœur de tous les espoirs des ‘’Udpsiens’’. Il le sera encore au cours de cette année 2014. L’homme prédit 2014 comme l’année où « le Congo aura un Etat ». « Jusqu’ici, il n’y a que la jungle qui a caractérisé notre pays », a-t-il poursuivi.
A l’Udps, le constat dégagé de la situation sociale de la population congolaise est ‘’catastrophique’’. Partant de 2011, le Secrétaire Général, Bruno Mavungu Puati, estime que les conditions de vie s’aggravent davantage. Face à ce tableau, Etienne Tshisekedi pense que ce constat, vieux de 54 ans depuis l’accession de la RD. Congo à l’indépendance, doit désormais laisser place aux résultats. «De toutes les souffrances de 54 ans, le peuple exige des résultats. Il doit s’apprêter à se réjouir », estime un Tshisekedi, nostalgique, qui a fait mention de la célèbre lettre de 13 parlementaires adressée au Président Mobutu, dans laquelle étaient reprises les aspirations profondes du peuple qui, à l’époque, vivait déjà dans la misère, dit-il. Et de poursuivre que «le résultat est tout proche. Nous devons même, psychologiquement, nous préparer à y faire face ».
Dans ses propos, l’on pouvait saisir l’engagement d’un homme décidé à « aller jusqu’au bout » de son combat.
(La Prospérité )
Tags: