Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

USA : Hillary Clinton répond à Jeb Bush

Hillary Clinton-Jeb Bush avait affirmé que Barack Obama et Hillary Clinton – qui était secrétaire d’Etat à l’époque – avaient raté une chance de laisser une force d’intervention d’environ 10.000 hommes lorsque les forces américaines ont quitté l’Irak en 2011.

Parlant dans l’Iowa, Hillary Clinton a rappelé à Jeb Bush que son frère, George W. Bush, avait négocié le retrait total des troupes américaines avec le Premier ministre irakien d’alors, Nouri al-Maliki qui ne voulait pas d’une présence américaine sur le sol irakien.

“Je trouve un peu curieux que Jeb Bush se soit doublement rabaissé sur la défense des actions de son frère en Irak. Mais s’il va le faire, il doit présenter la totalité de l’image. Et l’image entière, comme vous le savez, comprend l’accord que George W. Bush avait signé avec le gouvernement Maliki en Irak fixant la fin de 2011 comme date butoir pour le retrait des troupes américaines’’, a réagi Hillary Clinton.

Mme Clinton décrit comme significatives les mesures prises par le président Barack Obama pour soutenir l’armée irakienne et pour essayer d’engager les sunnites dans la lutte contre l’Etat islamique.

Mais elle a dit que les voisins de l’Irak ont un rôle plus important à jouer.

«Je suis très engagée à soutenir les efforts de la région pour essayer de prendre au sérieux les menaces que l’Etat islamique représente pour tout le monde, mais en particulier pour les femmes et certains milieux religieux’’, a averti Hillary Clinton.

Ces ‘’attaques’’ entre les deux candidats démocrate et républicain, retentissent comme le ton d’une campagne présidentielle de 2016 déjà bien engagée.

bbc