Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

la MONUSCO avance des preuves de l’implication du Rwanda aux côtés des mutins

Par Xinhuanet

Soldats Rwandais

-Le porte-parole de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), Madnodje Mounoubai, a avancé, mercredi à Kinshasa, plusieurs preuves de l’implication du Rwanda aux côtés des mutins de M23 de Bosco Ntaganda, le colonel Makenga et Vianney Kazarama, radiés des Forces armées de la RDC (FARDC).

Sur la base de l’analyse du rapport des experts de l’ONU, M. Mounoubai a fait noter une implication au niveau le plus élevé du Rwanda, tant dans l’exploitation des ressources naturelles de la RDC que dans le soutien aux groupes armés qui opèrent dans le Nord et le Sud-Kivu.

Depuis l’offensvie des mutins de M23, d’autres preuves ont été rassemblées, notamment des témoignages recueillis par la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de la RDC (MONUSCO), des photos qui montrent clairement que certains éléments de M23 portent des tenues qui ne sont pas celles des FARDC, a-t-il poursuivi.

En outre, a-t-il dit, au niveau des équipements, beaucoup des hommes du M23 utilisent des amres qui ne viennent pas du stock des FARDC.

Par ailleurs, certains éléments ne parlent aucun mot français, ils sont anglophones, ce qui donne des doutes sur leur nationalité congolaise. Tous ces éléments recueillis par la MONUSCO permettent de croire qu’il y a des étrangers qui sont aux côtés des mutins, a déclaré M. Mounoubai.